Communité rasta

L'avis de l'auteur Lonely Planet

quartier

La communauté rasta de Shashemene, appelée localement “Jamaica”, s’étend de part et d’autre de la route principale au nord de la ville. Impossible de vous tromper ; vous apercevrez des bâtiments peints aux couleurs rastas et des habitants avec des dreadlocks, et entendrez parler un anglais aux accents caribéens. Si vous souhaitez vous immerger dans cet univers, le Zion Train Lodge et la Banana Art Gallery vous donneront quelques clés.

Des adolescents se faisant passer pour des rastas (ce qu’ils ne sont pas, à vrai dire) se manifesteront sans doute pour vous proposer leurs services de “guides”. Ils vous feront voir quelques églises et le Black Lion Museum (fermé), qui n’est qu’une habitation avec des peintures de l’empereur sur les murs, et essaieront de vous vendre de la marijuana – illégale en Éthiopie. Vous êtes prévenu !

Shashemene

Paramètres des cookies