Palais de Fasiladas

L'avis de l'auteur Lonely Planet

Le doyen des édifices de l’Enceinte royale s’élève à 32 m de hauteur juste après l’entrée. En pierres grossièrement taillées, il présente des murs crénelés et quatre tours coiffées d’un dôme. On le dit l’œuvre d’un architecte indien, et son style composite dénote de fait des influences indiennes, portugaises, mauresques et aksoumites. L’étage principal servait de salle à manger et de lieu de réception officiel. Parmi les reliefs muraux, remarquez les étoiles de David qui proclament l’appartenance de Fasiladas à la dynastie salomonide. La petite pièce de l’angle nord a conservé ses poutres d’origine au plafond et quelques traces de fresques, à peine visibles. Au 1er étage, la salle de prière de Fasiladas comporte des fenêtres aux quatre points cardinaux, donnant chacune sur une importante église de Gondar. Le toit accueillait les cérémonies religieuses et les discours du négus à son peuple. Le 2e étage renferme la chambre à coucher du souverain. Au-dessus, la tour de guet permet, paraît-il, de voir jusqu’au lac Tana. Diverses constructions en ruine, dont une cuisine voûtée, des bains de vapeur et une citerne à eau, sont dissimulées derrière le château.

Paramètres des cookies