Château de Vogüé

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monument historique

Berceau des Vogüé, grande famille à la tête de la noblesse du Vivarais, le château remonte dans ses parties les plus anciennes à la fin du XIIe siècle. Raymond Ier de Vogüé occupait alors l’une des quatre tours édifiées dans le village, celle du Nord, donjon du futur château médiéval. Il n’en subsiste aujourd’hui plus que la base. C’est à la famille Rochemaure de Besset, qui s’y établit de 1380 à 1603 , que l’on doit la configuration défensive du château. La famille Vogüé, qui réoccupe les lieux à partir de 1603, les transforme en une luxueuse résidence à l’esprit Renaissance, avec un jardin suspendu, et troque l’austère façade défensive contre celle que l’on peut admirer actuellement. Abandonné pendant un siècle à partir de 1739 puis vendu comme bien national pendant la Révolution, le château retrouvera ses propriétaires d’origine en 1840, lorsque le marquis Léonce de Vogüé le rachètera et le remettra en état. Ouvert au public depuis 1971, le château de Vogüé présente à travers ses salles l’histoire du château et de la famille Vogüé, mais consacre aussi de larges espaces à des expositions temporaires, notamment d’art contemporain. Un espace est dédié à Jean Chièze, artiste ardéchois spécialiste de la gravure sur bois et fondateur de l’association qui gère le château. Ne manquez pas, à gauche de l’entrée en pénétrant dans la cour intérieure, la minuscule chapelle romane abritant un retable du XVIe siècle, un reliquaire du XVe et un écu du XIIIe portant les armes de la famille Vogüé. Le château est accessible en visite libre ou guidée (sam-dim au printemps et à l’automne, tlj en été).

04 75 37 01 95 ; www.chateaudevogue.net ; juil à mi-sept tlj 10h-19h, mi-sept au 1er nov et avr-juin mer-dim 10h30-13h et 14h-18h et tlj pendant les vacances scolaires