-->

Places du centre-ville

L'avis de l'auteur Lonely Planet

patrimoine

Elles sont le cœur de l’activité de la ville. Occupée pour une large part par une belle halle métallique qui accueille le marché du samedi matin, la place Carnot est bordée de demeures anciennes dont certaines présentent des soleilhos, ces greniers ouverts sous les toits qui servaient jadis à faire sécher le linge et les aliments. L’édifice le plus célèbre de la place est la maison à tourelle d’angle du n° 18, qui date du XVIIsiècle. La triangulaireplace Champollion s’ouvre à deux pas. Outre le musée dédié à l’égyptologue, elle permet d’admirer, au-dessus des terrasses de cafés-restaurants, la très délicate façade sculptée d’une demeure du XIVsiècle. De l’autre côté de la place, la maison du Griffon, aux fenêtres murées encadrées de sculptures romanes, est considérée comme la plus vieille demeure de Figeac (XIIe siècle). Un court passage mène à la place des Écritures, une petite cour du XIIIe siècle réaménagée en 1990 par l’artiste américain Joseph Kossuth ; il fit placer sur son sol une immense réplique de la pierre de Rosette qui permit à Champollion de déchiffrer les hiéroglyphes.