-->

Château de Montal

L'avis de l'auteur Lonely Planet

renaissance

Aux portes de Saint-Céré, ce château, érigé au début du XVIe siècle sur le site d’un ancien édifice féodal, est remarquable pour le décor sculpté de sa façade intérieure Renaissance, où fenêtres à meneaux et bustes des membres de la famille de Montal côtoient une frise sculptée de plus de 30 m. Finement sculpté dans la pierre de Carennac, le dessous des marches de l’escalier monumental, où dauphins et motifs floraux s’entremêlent, étonne par son incroyable délicatesse. Ces ornementations sont le fruit des efforts de Jeanne de Balsac d’Entraygues, qui fit venir, pour les réaliser, les meilleurs artisans de la Loire. Au XIXe siècle, 120 tonnes de sculptures et de décorations furent démontées et vendues aux enchères dans le monde entier. Le château doit son salut à l’industriel Maurice Fenaille qui le racheta en 1908 et le restaura à grands frais en acquérant ou en faisant copier les originaux dispersés dans des musées et chez des collectionneurs, avant de céder le tout à l’État. Montal, par la suite, eut une visiteuse de choix : La Joconde y fut cachée entre 1943 et 1945.

05 65 38 13 72 ; www.chateau-montal.fr ; Saint-Jean-Lespinasse ; mai-août tlj 10h-12h30 et 14h30-18h30, sept-avr 10h-12h30 et 14h30-17h30, oct-mars fermé mar