Collégiale Saint-Martin

L'avis de l'auteur Lonely Planet

église et tapisseries

À défaut d’être très impressionnante vue de l’extérieur – l’ensemble est assez massif –, cette église bâtie à partir de 1337 et dédiée à saint Martin de Tours révèle son intérêt lorsque l’on pénètre dans la nef. Cinq superbes tapisseries des Flandres du XVIe siècle, restaurées en 2017, sont en effet disposées autour du chœur. Elles représentent la vie de saint Martin, notamment ses guérisons et l’épisode selon lequel, un soir d’hiver, il aurait coupé son manteau en deux pour en offrir la moitié à un déshérité. Les tapisseries ont été réalisées spécialement pour l’église vers 1520, à la demande de Jean des Prés, descendant du cardinal Pierre des Prés (1280-1361), richissime fondateur de la collégiale. Ce dernier, proche des papes d’Avignon, l’avait fait bâtir car il souhaitait y reposer, dans son village natal.