Palais Sponza

L'avis de l'auteur Lonely Planet

palais

L’un des rares édifices de la vieille ville à ne pas avoir été détruit par le séisme de 1667, le palais Sponza fut bâti entre 1516 et 1522 pour accueillir les Douanes. Il abrita ensuite l’hôtel de la Monnaie, le Trésor, un arsenal et une banque. Sur le plan architectural, il mélange les styles et arbore notamment un ravissant porche Renaissance supporté par six colonnes corinthiennes. Des fenêtres de style gothique tardif ornent le premier étage, tandis que le second étage comporte des fenêtres Renaissance et une alcôve avec une statue de saint Blaise.

Le palais abrite aujourd’hui les Archives d’État, qui comprennent une collection de manuscrits presque millénaires. Bien que les archives ne soient pas ouvertes au public, des copies des documents les plus précieux et les plus importants sont exposées au rez-de-chaussée. Quelques explications sont données en anglais, mais la visite n’est pas particulièrement intéressante.

À l’entrée du bâtiment, avant de pénétrer dans le cloître, le mémorial des Défenseurs de Dubrovnik présente une collection émouvante de photos en noir et blanc des hommes – jeunes, pour la plupart – qui périrent entre 1991 et 1995.

Palača Sponza ; 020-321 031 ; Placa bb ; archives et cloître 10h-22h mai-oct, cloître 10h-15h nov-avr.Spomen soba poginulih Dubrovačkih branitelja ; 9h-21h mai-oct, 10h-15h nov-avr

Paramètres des cookies