-->

San Michele de Murato

L'avis de l'auteur Lonely Planet

église romane

L’église de Murato qui s’élève, majestueusement, au milieu d’un pré dominant la vallée de Saint-Florent, est l’un des joyaux architecturaux du Nebbio. Dans ce cadre somptueux, le petit édifice roman de style pisan frappe d’abord par sa polychromie. Sa façade arbore deux couleurs (blanc du calcaire de Saint-Florent, vert de la serpentine) singulièrement agencées : des bandes horizontales monochromes succèdent à un damier irrégulier. Ses lignes pures et la beauté de ses sculptures naïves finissent d’impressionner. La légende locale raconte qu’elle aurait été construite par des anges en une seule nuit. Plus prosaïquement, on sait qu’elle fut édifiée vers 1140, restaurée dans un style baroque et visitée par Prosper Mérimée, qui en fit des esquisses et une description complète. Des travaux de consolidation des colonnes de la façade, financés par l’Union européenne, lui ont récemment donné une nouvelle jeunesse. Hors saison, demandez la clé à la mairie.