-->

Monastère de Kykkos

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monastère

Fondé au XIe siècle par l’empereur byzantin Alexis Ier Comnène à la suite d’une étrange série d’événements, le monastère de Kykkos est le plus opulent et le plus prospère de l’île. Tout commença avec un ermite du nom d’Esaias (Isaïe) qui vivait dans une grotte non loin du site. Un jour, dans la forêt, Esaias croisa un chasseur de Nicosie, Manouil Voutomytis, qui n’était autre que le gouverneur byzantin de Chypre. Voutomytis, qui s’était égaré, demanda son chemin à l’ermite. Ce dernier ne pouvait lui répondre, sous peine de briser son vœu d’ascétisme. Le chasseur, un homme orgueilleux, fut offensé par ce silence qu’il interpréta comme de l’insolence. Il injuria et bouscula l’ermite.

De retour à Nicosie, Voutomytis fut pris d’une incurable léthargie. Il se souvint alors de la façon dont il avait rudoyé Esaias et s’en retourna dans les bois pour implorer son pardon, espérant ainsi recouvrer la santé. Pendant ce temps, Dieu apparut à l’ermite. Il lui demanda de confier à Voutomytis la mission d’aller chercher l’icône de la Vierge Marie à Constantinople, et de la rapporter à Chypre. À la demande de l’ermite, et après mûre réflexion, Voutomytis finit par rapporter l’icône à Chypre. Il convainquit l’empereur byzantin à Constantinople que sa fille, qui souffrait de la même léthargie, serait sauvée s’il consentait à la requête de l’ermite (et donc de Dieu).

L’icône, attribuée à saint Luc, est l’une des trois seules à avoir survécu. Pendant quatre siècles, elle est restée enfermée au monastère de Kykkos dans une malle scellée, enveloppée d’argent.

Plusieurs incendies ont ravagé le monastère originel au fil des siècles, et l’édifice actuel est une imposante construction, bien conservée, datant de 1831.

Le monastère est à environ 20 km à l’ouest de Pedoulas. Il est préférable de le visiter tôt, car les touristes affluent à partir de la fin de la matinée. Habillez-vous décemment (bien que châles et vêtements couvrants soient fournis).

2294 2736 ; www.kykkos.org.cy ; aube-crépuscule