-->

Port et cœur de ville

L'avis de l'auteur Lonely Planet

promenade

Le port de plaisance, où est installé l’office du tourisme, est agréable à parcourir, surtout lorsqu’il accueille de vieux gréements. Il ouvre sur la grande place Gambetta, construite en hémicycle (1835) et agrémentée de nombreuses terrasses, qui elle-même marque l’entrée de la vieille ville par la porte Saint-Vincent. Surmontée de la statue du patron de Vannes, saint Vincent Ferrier, celle-ci donne sur la rue du même nom, bordée d’hôtels particuliers du XVIIe siècle (beaucoup ont été construits pour accueillir les membres du parlement de Bretagne). En la remontant, vous trouverez la place du Poids-Public avec des maisons également du XVIIe siècle et l’hôtel Mynier, puis la place des Lices, où se déroulaient joutes et tournois des ducs de Bretagne – à la fin du Moyen Âge, Vannes est leur lieu de résidence favori. Le marché s’y tient le mercredi et le samedi matin, et la halle des Lices abrite un beau marché couvert, où l’on peut aussi s’attabler. Par la rue de la porte Poterne (XVIIe siècle), vous pouvez accéder aux jardins à la française des Remparts, dominés par l’ancien château de l’Hermine du duc Jean IV. En suivant la Marle, vous retombez près de votre point de départ, au niveau de la porte Calmont, édifiée au XIVe siècle et défendue par une tour jadis agrémentée d’un pont-levis.

8h-14h mar-dim, et tlj en juil-août, espace petits producteurs mer et sam le matin