-->

Ngang Lhakhang

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple bouddhique

Depuis le Thangbi Goemba, 10 km de remontée cahoteuse dans la vallée de Choekhor mènent à la petite région connue sous le nom de Ngang-yul (“terre des cygnes”). Guru Rinpoché est venu ici, mais on doit l’actuel Ngang Lhakhang, du XVe siècle, au lama Namkha Samdrup, contemporain de Péma Lingpa.

Malgré la rénovation récente de l’édifice, l’intérieur abrite encore quelques charmantes statues et peintures. La statue principale représente Guru Rinpoché, accompagné du missionnaire bouddhiste Shantarakshita et du roi tibétain Trisong Detsen. Notez la peinture murale figurant le Shabdrung sur le mur latéral face à l’autel et l’image de Guru Rinpoché sur un lotus, entouré de deux cygnes.

La chapelle à l’étage, un goenkhang, recèle des statues de la Tsela Nam Sum, triade de la longévité comprenant Tsepame, Namse et Drolma, et une statue de Chenresig sur la gauche. On doit la statue de Guru Rinpoché sur la droite à Péma Lingpa en personne. Dans la pénombre du temple se cachent nombre de divinités protectrices. Les masques accrochés aux poutres sont utilisés lors du Ngang Bi Rabney, une fête donnée en l’honneur du fondateur du temple, à la moitié du dixième mois lunaire, par les deux principaux clans du village.

Il est possible de passer la nuit à la Balakha Farmhouse, une pension champêtre située juste à côté du temple. Sommaire, l’hébergement offre néanmoins un confortable matelas posé à même le sol, un repas bio à partager avec la famille et d’impeccables toilettes à l’occidentale. Les charmants propriétaires s’occupent du temple depuis des générations.

Un pont sur la Chamkhar Chhu permet de rejoindre le site en voiture. Toutefois, il est bien plus plaisant de s’offrir une marche (2 heures) le long de la rive gauche depuis le Thangbi Goemba. En chemin, faites un petit détour jusqu’aux ruines du Draphe (ou Drapham ou Damphel) Dzong, du XVIIe siècle ; une tranquille ascension de 30 minutes depuis le Ngang Lhakhang.

La randonnée d’une journée jusqu’au palais d’Ogyen Choling, dans la vallée de Tang, via le Phephe La (suivez l’indication “Febila”), débute également ici dans le cadre d’un parcours baptisé trek culturel du Bumthang (Bumthang Cultural Trail ; ).

temple des Cygnes.17292062