Anıt Kabir

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monument

Le mausolée monumental de Mustafa Kemal Atatürk (1881-1938), fondateur de la Turquie moderne, trône sur les hauteurs de la ville dans une débauche de marbre, et entouré d’une aura de dévotion. La sépulture proprement dite ne constitue qu’une petite partie du complexe, qui renferme aussi des musées et une cour de cérémonie. Il s’agit pour beaucoup de Turcs d’un véritable lieu de pèlerinage ; nombre d’entre eux y manifestent leur émotion. Prévoyez au moins 2 heures pour visiter l’ensemble.

On entre par l’allée des Lions, une voie de 262 m jalonnée de 24 statues léonines, symboles hittites du pouvoir, qui incarnent désormais la force de la nation turque. Elle débouche sur un imposant parvis flanqué de passages à colonnades, d’où des marches montent vers l’immense tombeau sur la gauche.

À droite du mausolée, le musée consacré à Atatürk réunit des souvenirs et des effets personnels du grand homme, ainsi que des cadeaux offerts par des admirateurs, et des reconstitutions de la maison de son enfance et de son école. Toutefois, les objets d’apparat en disent beaucoup moins sur le personnage que son rameur, un appareil tout simple, ou l’énorme bibliothèque multilingue comprenant certains de ses écrits.

Le rez-de-chaussée accueille des expositions sur la guerre d’Indépendance et la formation de la république, allant des fresques avec effets sonores illustrant de grandes batailles à des explications très détaillées sur les réformes mises en place après 1923. À la sortie, une boutique de souvenirs vend toutes sortes objets à l’effigie d’Atatürk.

À l’approche du mausolée, remarquez à droite et à gauche les inscriptions en lettres d’or tirées du discours d’Atatürk célébrant le 10e anniversaire de la république, en 1932. Découvrez-vous pour pénétrer dans la vaste salle funéraire et admirez le haut plafond en marbre sobrement rehaussé de mosaïques ottomanes des XVe et XVIe siècles. À extrémité nord, un immense cénotaphe taillé dans un seul bloc de marbre de 40 tonnes surmonte le caveau.

Le mémorial trône sur une hauteur au milieu d’un parc, à 2 km à l’ouest de Kızılay et à 1,2 km au sud de Tandoğan, la station de métro de la ligne Ankaray la plus proche de l’entrée. Une navette gratuite assure le transport jusqu’au sommet de la colline. Autrement, une agréable promenade à pied (15 min environ) vous y conduira. Notez que des contrôles de sécurité incluant la vérification des sacs ont lieu à l’entrée.

mausolée et musée Atatürk ; www.anitkabir.org ; Gençlik Caddesi ; audioguide 10 ₺ ; 9h-17h mai-oct, 9h-16h nov ; Tandoğan

Paramètres des cookies