-->

Alhambra

L'avis de l'auteur Lonely Planet

palais mauresque

L’Alhambra est la déclaration d’amour de Grenade et de l’Europe à la culture maure. Adossé aux sommets menaçants de la Sierra Nevada, cet ensemble palatial fortifié fut d’abord une citadelle avant de devenir l’opulente résidence des émirs nasrides de Grenade. Les mythiques Palacios Nazaríes (palais nasrides) du XIVe siècle – qui comptent parmi les plus beaux bâtiments musulmans d’Europe − et les magnifiques jardins du Generalife sont les grandes vedettes de l’Alhambra.

Voyant défiler jusqu’à 6 000 visiteurs par jour, l’Alhambra est un monument espagnol incontournable. Les billets partent vite : mieux vaut réserver, en ligne ou par téléphone, pour éviter une déconvenue. Notez que lors de l’achat du billet, un créneau horaire vous sera attribué pour la visite des Palacios Nazaríes, dont l’accès est strictement contrôlé. Pour plus d’informations, consultez l’encadré L’Alhambra pratique.

L’origine de l’Alhambra, qui tire son nom de l’arabe al-qala’a al-hamra (la citadelle rouge), reste nimbée de mystère. Les premiers bâtiments dateraient de l’époque romaine, bien que les plus anciens documents s’y référant ne remontent qu’au IXe siècle. Sous sa forme actuelle, l’Alhambra date en grande partie des XIIIe et XIVe siècles, pendant lesquels les émirs nasrides l’ont transformée en palais fortifié. Après la Reconquête chrétienne, en 1492, la mosquée fut remplacée par une église, et l’empereur Charles Quint fit démolir une des ailes pour édifier un immense palais Renaissance qui porte toujours son nom. Au début du XIXe siècle, l’armée napoléonienne détruisit une partie du site et faillit le raser complètement. Les travaux de restauration, entamés au milieu des années 1800, sont encore en cours.

958 02 79 71, billets 858 95 36 16 ; alhambra-patronato.es ; 8h30-20h avr à mi-oct, 8h30-18h mi-oct à mars, visites nocturnes 22h-23h30 mar-sam avr à mi-oct, 20h-21h30 ven-sam mi-oct à mars