Nouméa

Nouméa est un univers à part, peu représentatif du reste de la Nouvelle-Calédonie. On pense arriver dans une lointaine bourgade des mers du Sud, mais c’est une cité sophistiquée qui se dévoile, sertie dans un magnifique écrin naturel, entre collines, baies, plages, mangroves, forêts, lagon turquoise et criques… Pas de choc culturel : l’influence mélanésienne et le brassage ethnique ne sont pas vraiment perceptibles dans cette capitale très occidentalisée, qui rassemble la moitié de la population du territoire, les deux tiers si l’on parle du Grand Nouméa (qui inclut Le Mont-Dore, Dumbéa et Païta).
Certes, l’architecture des complexes balnéaires haut-perchés des années 1970 dépare, mais quelques édifices coloniaux et l’étonnant centre culturel Tjibaou font vite oublier les quelques imperfections du paysage urbain. Quant aux Nouméens, ils profitent du cadre de vie, entre farniente à l’anse Vata ou à la baie des Citrons, repas dans les restaurants aux cuisines variées, soirées en terrasse sur le front de mer et excursions sur les îlots coralliens tout proches. Les plus sportifs s’adonnent au snorkeling, à la planche à voile, au kitesurf et à la plongée.
Si un éternel printemps semble régner à Nouméa, la période allant de juin à août est assez fraîche, avec des températures diurnes autour de 22°C en moyenne. À cette époque, les journées sont courtes – le soleil se couche dès 17h30. La température de l’eau n’est guère plus chaude. Pendant l’été austral, de décembre à mars, la chaleur est suffocante. Les intersaisons (septembre-novembre et avril-mai) sont généralement les plus propices à la découverte de la capitale calédonienne.

À ne pas manquer

  1. La visite du centre culturel Tjibaou
  2. Une excursion sur l’îlot du phare Amédée
  3. Une sortie plongée près de la passe de Boulari
  4. La vie marine à l’aquarium des Lagons
  5. Les vestiges du bagne sur la presqu’île de Nouville
  6. Le cadre sauvage des monts Koghis (hors carte ci-dessus ; p. 60)
  7. Une visite au marché de Nouméa le dimanche matin, pour les étals de poissons et l’artisanat
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire en Nouvelle-Calédonie

  • Musée de la Ville de Nouméa

    patrimoine

    Ce musée occupe un bel édifice colonial entouré d’un superbe jardin planté de grands palmiers....

    Lire la suite
  • Presqu’île de Nouville

    quartier historique

    C’est sur cette presqu’île que furent débarqués les premiers bagnards en 1864. On peut y voir les...

    Lire la suite
  • Musée de Nouvelle-Calédonie

    culture

    Au travers d’expositions permanentes et temporaires, cet établissement propose une passionnante...

    Lire la suite
  • Ouen Toro

    site naturel

    Une route goudronnée grimpe en haut du Ouen Toro, une colline de 132 m qui surplombe l’anse Vata....

    Lire la suite
  • Mwâ Ka

    monument

    Le Mwâ Ka, un monumental totem de 12 m de haut surmonté d’une grande case (celle du chef) dotée de...

    Lire la suite
  • Anse Vata

    front de mer

    Il flotte un air d’éternelles vacances à l’anse Vata, une majestueuse baie ourlée d’une belle...

    Lire la suite
  • Musée de l’Histoire maritime

    histoire

    Près de la gare maritime où mouille le Betico, ce musée rénové en 2013 retrace le passé maritime...

    Lire la suite
  • Baie des Citrons

    front de mer

    Pour éviter de faire touriste, ne dites pas la “baie des Citrons” mais la “BD”… Cette vaste...

    Lire la suite
  • Musée de la Seconde Guerre mondiale

    histoire

    Inauguré en 2013, ce musée revient sur un épisode qui a marqué le Caillou peu après l’attaque de...

    Lire la suite
  • Baie de l’Orphelinat

    front de mer

    Une nouvelle marina, appelée port du Sud, a été aménagée dans cette baie tournée vers le couchant,...

    Lire la suite
  • Cathédrale Saint-Joseph

    patrimoine religieux

    Sur la colline juste au-dessus du centre-ville, cette cathédrale bâtie par des forçats en 1888...

    Lire la suite
  • Port Moselle

    marina

    C’est dans cette grande marina en plein centre-ville que les Nouméens amarrent leurs bateaux de...

    Lire la suite
  • Marché municipal

    marché

    Le marché occupe un ensemble de bâtiments circulaires surmontés de toits bleus, à côté de la...

    Lire la suite
  • Maison Célières – La Maison du Livre

    bâtiment historique

    er Fleuron de l’architecture coloniale, la maison Célières, récemment réhabilitée, mérite que...

    Lire la suite
  • Centre culturel Jean-Marie-Tjibaou

    culture mélanésienne

    Ce fleuron touristique et culturel de la Nouvelle-Calédonie, voire du Pacifique Sud, devrait figurer en...

    Lire la suite
  • Parc zoologique et forestier Michel-Corbasson

    site naturel

    Petits et grands apprécieront de flâner quelques heures dans ce parc où l’on peut observer, dans...

    Lire la suite
  • Place des Cocotiers

    place

    La place des Cocotiers, avec ses jardins, ses allées pavées, sa fontaine, ses concerts et son marché,...

    Lire la suite
  • Aquarium des Lagons

    faune et flore locales

    Le tarif d’entrée de ce musée a considérablement augmenté ces dernières années et c’est...

    Lire la suite