Côte est de la Grande Terre

Changement complet de décor et d’ambiance sur la façade orientale de la Grande Terre. Exposée aux vents dominants, la côte est présente un visage luxuriant. On y marche toisé par la végétation haute, au pied de montagnes recouvertes d’une épaisse forêt et marbrées de cascades impétueuses. L’unique route principale louvoie le long de la côte et ne traverse que deux localités significatives, Hienghène, fief de la culture kanak, et Poindimié, un centre touristique plus au sud. Ailleurs ? Des tribus mélanésiennes, souvent plus en retrait dans les terres, avec leurs cases entourées de jardins fleuris. Tout au sud, vers Canala et Thio, les paysages miniers réapparaissent.
Les sites touristiques majeurs n’étant pas nombreux, on vient ici pour apprécier les trésors façonnés par la nature (cascades, forêts, estuaires, vallées), découvrir des églises colorées et des villages paisibles, rencontrer la population, toujours prompte à vous saluer en voiture ou à pied… Les plus actifs pourront pratiquer le kayak, la plongée sous-marine, le snorkeling, la randonnée et le canyoning.
Cette partie de la Grande Terre est beaucoup plus arrosée que le reste du territoire, en raison de son exposition aux alizés et de son relief très accidenté qui retient les masses nuageuses. Les épisodes pluvieux y sont nettement plus marqués, en toute saison. Les précipitations peuvent atteindre 2 000 mm sur les sommets, soit deux fois plus que sur la côte ouest. Si le climat reste incertain en toute saison, la période septembre-novembre est considérée comme la plus agréable.

À ne pas manquer

  1. Un séjour dans une tribu kanak dans la vallée de Hienghène
  2. Une balade en kayak le long des falaises de Lindéralique
  3. Une pause rafraîchissante au pied de la cascade Colnett
  4. La visite du village minier de Thio
  5. Une plongée sur le récif au large de Poindimié
  6. Les plages de l’îlot Tibarama
  7. L’atmosphère de bout du monde le long de la Côte Oubliée
Mis à jour le : 4 juillet 2017

À voir à faire en Nouvelle-Calédonie

Les centres d’intérêt de Hienghène se situent à l’extérieur du bourg. Les plages de gravier, et non de sable fin, sont du côté de Koulnoué, au sud, à hauteur du Koulnoué Camping – Babou Côté Océan et de l’hôtel Koulnoué Village.

  • Centre culturel Goa Ma Bwarhat

    culture mélanésienne

    En cours de rénovation lors de notre enquête, ce centre culturel comporte une salle consacrée à des...

    Lire la suite
  • La Poule Couveuse et le Sphinx

    site naturel, panorama

    Pause photo incontournable au belvédère, aménagé sur une colline surplombant la baie de Hienghène,...

    Lire la suite
  • Falaises de Lindéralique

    site naturel

    Ces impressionnants rochers de calcaire noir sont aussi célèbres pour leurs silhouettes taillées à...

    Lire la suite
  • Musée de la Mine

    musée

    Dans la rue principale de Thio, ce petit musée illustre l’histoire minière de la région à travers...

    Lire la suite
  • Pétroglyphes

    site archéologique

    Au lieu-dit “Village SLN”, où vivent les employés de la mine, à quelques kilomètres du centre de...

    Lire la suite
Paramètres des cookies