Queensland : Environnement

Ceux qu’intrigue la diversité des forêts tropicales humides ne manqueront surtout pas de visiter les sites classés au Patrimoine de l’Unesco dans le Queensland. Oiseaux du paradis, casoars, et bien d’autres peuvent être observés toute la journée tandis que la nuit venue, vous pouvez guetter l’apparition de kangourous arboricoles (oui, certaines espèces de kangourous vivent dans la cime des arbres !). Lors de vos virées nocturnes, vous apercevrez aussi probablement des opossums curieux (dont certains ressemblent à des sconses) et d’autres marsupiaux aujourd’hui reclus dans une petite zone dans le nord-est du Queensland. Des fossiles exhumés dans l’ouest de l’État et même dans le sud du Victoria prouvent que ces créatures étaient autrefois largement répandues.
Dans les déserts australiens, apercevoir la faune est aléatoire. Si vous y passez lors d’une année sèche, vous risquez fort de ne voir que quelques kangourous et émeus, perdus parmi les plaines poudreuses et de rares arbres torturés. Au contraire, après de fortes pluies, la région se transforme en Jardin d’Eden : parfumant l’air de leur fragrance, des champs de marguerites blanches et jaunes s’étendent à l’infini, les lacs salés débordent d’eau fraîche et des millions d’oiseaux aquatiques – pélicans, cormorans, échassiers et mouettes – affluent, attirés par l’abondance d’insectes et poissons peuplant ces eaux. Mais la scène tient du mirage et, tel un mirage, s’évanouit lorsque la terre s’assèche, pour revenir à la vie des années plus tard.

Mis à jour le : 24 novembre 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l'Australie

Paramètres des cookies