Oman : Si vous aimez

Oman selon ses envies

Achats

Qu’il s’agisse de s’offrir un vêtement de créateur dans un mall (centre commercial) ultramoderne ou de marchander de l’encens dans les dédales d’un souk, l’important c’est de prendre son temps pour siroter un thé avec le vendeur. Ici, l’échange humain compte autant que celui des biens.
Souk de Mutrah. Le commerce à travers l’océan Indien alimente depuis toujours ce vénérable souk de Mascate.
Souk de Nizwa. Réputé pour ses poignards en argent, mais aussi pour son énorme marché aux chèvres.

Forts et châteaux

Si tous les pays d’Arabie possèdent leurs places fortifiées, les plus belles ont été bâties du côté est de la péninsule pour prévenir les invasions venues de la mer.
Château de Jabrin. Un plafond peint unique en son genre orne ce palais omanais à la superbe architecture.
Fort de Nakhal. Aujourd’hui restaurés, les forts de Nakhal et de Rustaq, en Oman, protégeaient les passages de la plaine désertique vers l’arrière-pays montagneux.
Fort de Bahla. Ce magnifique fort omanais, inscrit  au Patrimoine mondial et sorti de 20 ans de restauration, surplombe une bourgade renommée pour ses potiers et ses murailles anciennes.
Fort de Nizwa. Sa grande tour ronde n’a pas son pareil  en Arabie.

Musées

La plupart des grandes villes du Golfe ont financé de superbes collections d’artefacts de la région dans le souci de préserver leur patrimoine en voie de disparition.
Fort de Khasab. Ce fort omanais typique abrite l’un des plus beaux petits musées ethnographiques de la région.

Déserts

Si vous pensiez que “désert” était synonyme de sable, vous serez étonné ! La région recèle pléthore de paysages désertiques, aussi divers que spectaculaires.
Sharqiya Sands Des dunes comme il y en a dans le Rub al-Khali, moins étendues mais tout aussi belles et plus accessibles.
Wadi Dharbat. Dromadaires et vaches se partagent les herbages qui verdoient sitôt que la mousson arrose la région.
Wadi Ghul. Du haut  du djebel Shams, la vue plonge, vertigineuse, dans le “Grand Canyon d’Arabie”.
Mughsail. Au pied des spectaculaires falaises du Dhofar, les “trous du souffleur” projettent dans les airs poissons, algues
et crabes emportés par la puissance du flot.
Musandam. Des fjords profondément découpés, fréquentés par les dauphins et ponctués de villages.

Architecture

Grand Mosquée, Mascate. Un chef-d’œuvre d’élégance discrète, reflet de la sobriété traditionnelle de l’architecture omanaise.
Corniche de Mutrah.  Une pittoresque succession  de maisons aux balcons treillissés, de mosquées et de forts, au cœur de la capitale d’Oman.

Faune

La région recèle de merveilleuses occasions d’approcher la faune sauvage : nager avec les dauphins, observer la ponte des tortues ou traquer les oryx à travers la plaine. 
Tortues. Dans la réserve de Ras al-Jinz, des centaines de tortues retournent pondre sur la plage où elles sont nées.
Dauphins. Embarqué sur un boutre à la marina de Mascate, allez contempler les dauphins s’ébattre.
Baleines. En décembre, ces paisibles géantes de l’océan Indien s’aventurent au large de Mascate.
Oryx. L’oryx d’Arabie est une espèce protégée que l’on peut voir à Jaaluni.
Damans. Ces petits mammifères aux allures de gros cochons d’Inde, curieusement apparentés aux éléphants, s’observent dans le sud d’Oman qui vire au vert sous la mousson.
Gazelles. Nul besoin de se sentir une âme d’explorateur pour découvrir les gracieuses gazelles indigènes.

Aventure

L’Arabie a toujours fait rêver les grands voyageurs, de Marco Polo à Wilfred Thesiger. Partez sur leurs traces.
Plongée et snorkeling. Émerveillez-vous dans les eaux de la mer d’Oman,
Camping sauvage. Planter sa tente sur un rivage vierge de l’océan Indien et écouter le bruit des crabes-fantômes
qui filent à toute vitesse à travers la ligne de marée haute.
Expéditions en 4x4. S’aventurer dans les hautes altitudes des mont Hajar en Oman, et se explorer ses propres limites.
Rouler dans les dunes. Baisser la pression des pneus et monter en régime dans les dunes de sables des Sharqiya Sands en Oman
Randonner dans les wadi. Plonger de piscine naturelle  en piscine naturelle, par exemple dans les gorges  du Serpent, en Oman.
Monter à dromadaire. Pour se livrer à ce singulier exercice, direction les Sharqiya Sands
Croisières en boutre. Il faut voir les capitaines diriger leurs boutres entre les falaises abruptes des étroits khwar (criques) de la péninsule de Musandam.
Mis à jour le : 17 mars 2015
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à Oman et dans les États…

Paramètres des cookies