Dubaï : Fêtes et festivals

Des DJ se produisent chaque soir, mais c’est les jeudis et vendredis que les grands noms se mettent aux platines. Nombre de clubs de plage ouvrent dès midi le week-end pendant les mois les plus frais. Le répertoire musical est éclectique – funk, soul, trip-hop, hiphop, musique africaine, arabe ou latino –, avec néanmoins une nette préférence pour la house, la tech et l’électro.

Pointures internationales

Les grands DJ comme Ellen Allien, Carl Craig, Steve Aoki, Russ Yallop, Roger Sanchez et Ben Klock viennent parfois, le temps d’un week-end, mettre les foules en transe dans les salles de concert et lors d’énormes festivals, comme Groove on the Grass et Party in the Park. Mais les talents locaux ne manquent pas non plus. La liste est en perpétuel mouvement, mais Jixo & Danz, KayteK, Siamak Amidi, Hoolz, Scott Forshaw, Ron E Jazz et Josephine De Retour font partie des noms à retenir.

La fête bat son plein

Certaines des meilleures soirées sont organisées par les labels, les producteurs ou les agences événementielles comme Audio Tonic (house progressive), Plus Minus (deep house et techno), Analog Room (techno-électro underground), Stereo Club (électro), Globalfunk (drum and bass), Superheroes (house, drum and bass), Bassworx (drum and bass) et Bad House Party (punk indé éclectique).

DJ pour tous les goûts

Cirque Le Soir. Un club extravagant sur le thème du cirque, théâtre de soirées débridées.
White Dubai. Mégaclub aux jeux de lumière étourdissants, au-dessus de l’hippodrome de Meydan.
Base. Un club géant du Dubai Design District, à la pointe de la modernité.

Fêtes en plein air

Barasti. Quelle que soit l’heure, il fait bon faire la fête dans ce “village festif” sur le sable.
Zero Gravity. Club de plage animé, avec bar et restaurant.
White Dubai. Importation beyrouthine au-dessus de l’hippodrome de Meydan, fréquentée par le beau monde.

Rythmes underground

Industrial Avenue. Club caché de style industriel avec graffs et électro alternative.
Casa Latina. Bar à thème cubain sans prétention, antre de soirées trépidantes.

Ambiance glamour

Club Boudoir. Salle élégante où les “beautiful people” dansent sur des musiques variées, du hip-hop au desi de Bollywood.
Cavalli Club. Un club clinquant où l’on vient danser et paraître. Mesdames, à vos talons hauts !
Cirque Le Soir. Acrobates, jongleurs et clowns font de ce club de style cabaret une adresse très en vogue.

Mis à jour le : 18 octobre 2019

Articles récents

Guide de voyage

Un guide tout en couleurs, concis et ultra pratique pour découvrir Dubaï.

Paramètres des cookies