Provence

  1. Accueil
  2. France
  3. Provence
  4. Comment circuler

Provence : Comment circuler

Voiture et moto

Voiture ou moto, ces deux moyens de locomotion sont assurément les plus adaptés à la découverte de la Provence, le train et le bus ne desservant malheureusement pas toutes les localités. Le réseau routier est dense : l'A7, suivant la vallée du Rhône, relie Avignon à Marseille ; l'A9, poursuivant vers l'Espagne, relie Nîmes à Avignon, et l'A54, au sud, fait la jonction entre ces deux autoroutes via Arles. Marseille est aussi reliée, via Aix-en-Provence, à la vallée de la Durance par l'A51. Enfin, l'A8 relie Aix-en-Provence à la Côte d'Azur, à Nice et à l'Italie.
En haute saison, toutefois, la circulation sur certaines petites routes touristiques (comme celle des gorges du Toulourenc)et dans certains villages et villes (Gordes, Bonnieux, Nyons, L'Isle-sur-la-Sorgue) gâche le plaisir de la découverte à la fois pour les automobilistes, les randonneurs ou les cyclotouristes. Les jours de marché, prenez vos précautions, que ce soit pour le stationnement ou pour la traversée du centre-ville, parfois incontournable.
Face à ce problème croissant d'engorgement, nombre de localités ont aménagé des parkings en centre-ville et dans ses abords immédiats. Leur gratuité est loin d'être systématique (à Gordes ou à Fontaine-de-Vaucluse par exemple, le stationnement est payant en saison – 2 à 3 €). Quoi qu'il en soit, privilégiez le stationnement dans les aires autorisées, ne serait-ce que pour éviter d'avoir à faire des manœuvres délicates à cause de l'étroitesse des rues dans les villages.
Par ailleurs, le tracé sinueux de certaines routes, la conduite de certains auto-mobilistes et la présence de cyclistes (notamment autour du mont Ventoux) requièrent la plus grande prudence.
En hiver, si vous traversez des cols, certaines routes peuvent être fermées. Pour vous renseigner, consultez le site de la DIR Méditerranée (www.enroute.mediterranee.equipement.gouv.fr) et, pour le mont Ventoux, au 0892 68 02 84.

Location

Si vous ne disposez pas de voiture, vous trouverez sur place, dans les gares et dans le centre des grandes villes, des sociétés de location. Renseignez-vous au préalable sur les prestations incluses dans le prix (kilomé-trage illimité ou non, taxes, assurance, le rachat de franchise –CDW–, etc.) et sur votre responsabilité en cas de problème. En tout état de cause, mieux vaut souscrire une assurance complète (demandez des précisions à votre propre assureur, notamment si vous disposez de la carte Premier) couvrant toutes les bosses et éraflures que vous risquez de faire à la carrosserie.
Outre les loueurs cités ci-après, vous pouvez contacter avant votre départ les agences en ligne Autoescape (0892 46 46 10, 0,34 €/min ; www.autoescape.com) ou Easycar (www.easycar.fr), très efficaces, qui font office de courtiers entre les différents loueurs et proposent des tarifs avantageux.
Vous trouverez sur les sites Internet des sociétés citées ci-après les différentes agences répertoriées en Provence, où vous pourrez louer un véhicule :

Bus

Si vous ne disposez pas de voiture pour vous déplacer, le bus constitue une bonne alternative, à condition de le combiner avec le train (pour les grandes distances telles que Lyon-Marseille ou Paris-Avignon) et/ou avec le vélo (pour découvrir campagne, villages ou sites). Chaque département recense une ou deux compagnies d'autocars, voire davantage, qui relient les grandes villes entre elles.
Ce mode de transport suppose donc d'établir à l'avance son parcours et d'organiser ses déplacements en fonction des villes desservies, mais également des horaires des bus et des agences de location de vélos.
Par ailleurs, que ce soit à Nîmes ou à Avignon, les gares routières voisinent la gare ferroviaire. Enfin, le transport d'une bicyclette ne posera jamais aucun problème.
Vous trouverez les coordonnées, les liaisons et les tarifs des principales gares routières interurbaines du sud de la Drôme, du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône, de Nîmes et des Alpes-de-Haute-Provence en vous reportant à la rubrique Comment circuler de chaque site. Vous pouvez également consulter les sites www.transbus.org (bus en région PACA), www.vaucluse.fr (transports en Vaucluse), www.info-ler.fr (Lignes Express Régionales, informations-réservations au 0821 202 203), www.varlib.fr (Réseau Départemental du Var, informations au 04 94 24 60 00),  www.lepilote.com (transport en Bouches-du-Rhône).
Pour se déplacer en région PACA, consultez aussi le site www.pacamobilite.fr (Calculateur d’itinéraire). PACA Mobilité est issu d’un projet partenarial regroupant 16 AOT du territoire régional et rassemblant l’information mobilité de l’ensemble des réseaux de transport qu’elles organisent.

Train

En Provence, les TER (3635 ; www.ter-sncf.com) desservent bon nombre de villes, même si la couverture ferroviaire régionale est presque inexistante pour les transversales : en effet, aucune ligne de chemin de fer n'existe dans certains sites isolés du Vaucluse et dans le sud de la Drôme. En revanche, vous pourrez circuler assez facilement d'une ville à l'autre (attention tout de même à la fréquence des trains) par exemple entre Marseille et Avignon via Arles et Tarascon ou via Cavaillon et L'Isle-sur-la-Sorgue, entre Marseille et Nîmes via Arles.
Enfin, une seule ligne ferroviaire – qui n'appartient pas à la SNCF – est en service au départ de Digne : le train des Pignes (04 97 03 80 80 ; www.trainprovence.com ; Nice-Puget-Théniers) relie Nice (gare du Sud) et Digne-les-Bains, quatre fois par jour, en passant par de nombreux villages (voir l'encadré).

Taxi

Toutes les grandes villes et agglomérations de taille moyenne comptent des services de taxis, notamment au départ des gares ferro-viaires et des aéroports.
Le site www.taxi.fr référence de nombreux taxis régionaux, parmi lesquels :

Vélo

La Provence se prête parfaitement à une découverte à vélo. Bien entendu, les amateurs de la petite reine ne manqueront pas une escapade sur les flancs légendaires du mont Ventoux. Mais il existe de multiples autres itinéraires, bien balisés, et des dénivelés plus ou moins difficiles. Les grandes villes, qui comptent des magasins de cycles, permettent de louer ou de faire réparer son deux-roues.
Outre les ouvrages spécialisés, les offices du tourisme constituent une incontournable base d'informations sur les itinéraires à faire : ils sont de plus en plus nombreux à avoir aménagé des circuits « découverte » sur leur commune ou en partenariat avec d'autres villes ou villages des alentours, et proposent des brochures à cet effet.
Ces itinéraires, d'une durée variable, ont été conçus de manière à faire découvrir le patrimoine paysager, culturel et les produits du terroir de la région. Les départements du Vaucluse et des Alpes-de-Haute-Provence et le sud de la Drôme proposent ainsi des circuits sur le thème de la lavande ou du vignoble. Citons aussi le circuit « Le Luberon à vélo », aménagé par le parc naturel régional du Luberon entre Vaucluse et Alpes-de-Haute-Provence.

  • Provence à vélo (www.provence-a-velo.fr). Vous pourrez télécharger une carte de la Provence à vélo, ainsi que de nombreux circuits détaillés.
  • Visit Provence (www.visitprovence.com). Permet de télécharger plusieurs circuits dans
    les Bouches-du-Rhône.
  • Voies Vertes (www.voiesvertes.com). Itinéraires dans le Vaucluse, entre Apt et Forcalquier.
  • Vélo Loisir en Luberon (www.veloloisirluberon.com). Des parcours avec cartes dans le Luberon à télécharger.

Les adresses des loueurs de vélos figurent dans les chapitres régionaux.

Location

Il existe bon nombre de prestataires offrant des vélos à la location, et vous aurez la plupart du temps le choix entre VTT et vélo de ville. Comptez autour de 15-20 € pour une location à la journée. Il est possible aussi de louer des vélos électriques qui éviteront les courbatures aux moins sportifs ! Les coordonnées des prestataires figurent dans ce guide, pour chaque site, à la rubrique Comment circuler.
À noter : comme à Paris, Marseille et Aix possèdent leur réseau de vélo en libre service : Le vélo (www.levelo-mpm.fr) pour Marseille et le V'hello (www.vhello.fr) pour Aix. Première demi-heure gratuite, puis 1 €/heure.

 

Mis à jour le : 2 mai 2016

Articles récents

Paramètres des cookies