Gironde et Landes : Sports et activités

Que faire dans le sud-ouest ?

Cyclotourisme

La Gironde comme les Landes sont des terres bénies pour la petite reine. Le long du littoral, dans les forêts, les vignobles et sur les rives des fleuves, les voies aménagées et les parcours balisés sont légion. Point non négligeable : le relief des deux départements est propice à la pratique du vélo, puisque les dénivelés sont faibles pour ne pas dire inexistants.
La Gironde compte environ 2 000 km de voies cyclables (voies vertes, pistes cyclables et routes à faible trafic) auxquelles il faut ajouter 2 000 km de pistes VTT pour des itinéraires plus sportifs.

Randonnée

Les itinéraires pédestres fourmillent dans la région. La Gironde compte environ 2 300 km de sentiers balisés et les Landes, environ 2 000 km. Parmi les itinéraires au long cours figurent le GR®8, qui longe le littoral girondin de Contaut au Cap-Ferret via Lacanau. Le GR de pays Tour du bassin d’Arcachon, est une belle boucle de 84 km sur les rives du Bassin. Toujours en Gironde, le GR 654® traverse l’Entre-deux-Mers du nord au sud, de Sainte-Foy-la-Grande à La Réole, avec un croisement avec le GR6® pour s’échapper jusqu’à Sauveterre-de-Guyenne. Dans les Landes, le GR®655 est un bel itinéraire entre Le Muret et Dax sur 90 km environ. Ces sentiers sont tous balisés en blanc et rouge.
Les sentiers de Petite Randonnée (PR), balisés en jaune sont nombreux dans les Landes et les plus intéressants sont répertoriés dans l’ouvrage Les Landes à pied édité par la Fédération de la randonnée pédestre. L’office du tourisme de la Gironde distribue gratuitement une brochure qui décrit une douzaine de boucles dans le département (Médoc, Haute-Gironde, Libournais…).

Équitation

Les clubs de Gironde et des Landes proposent de très belles balades équestres sur le littoral ou dans l’intérieur des terres. Après une promenade en forêt, il est aisé de conclure son parcours sur les plages. Mais toutes ne sont pas accessibles. Généralement, on peut y trotter le soir ou le matin. Il faut être cavalier confirmé pour pouvoir y galoper. Renseignez-vous avant de vous engager, en particulier, sur les horaires des marées et les zones de baignade.
Canoë-kayak et tourisme fluvial
Le kayak de mer ou de rivière et le canoë sur les canaux et les rivières navigables permettent de découvrir des sites souvent inaccessibles par voie terrestre et d’approcher en silence les oiseaux. C’est aussi un excellent moyen de faire une pause au vert. Plus précisément, citons en Gironde les cours du Ciron et de la Cleyde, près de Villandraut, le lac d’Hourtin-Carcans, le bassin d’Arcachon et le delta de la Leyre ; dans les Landes, les courants de Contis et d’Huchet, la Leyre ou le gave d’Oloron à Sorde-l’Abbaye, s’y prêtent tout particulièrement.

Golf

Les deux départements comptent plusieurs golfs, dont certains avec vue imprenable sur l’Atlantique, l’estuaire de la Gironde ou la forêt landaise. Tous sont référencés par les ligues régionales (www.cdgolf33.com ; www.tourismelandes.com). Parmi les terrains les plus réputés, citons Biscarrosse, Tursan, Hossegor pour les Landes et Arcachon, Margaux, Pessac pour la Gironde.

Pêche

Les amateurs de pêche en eau douce et en mer trouveront quantité de possibilités pour pratiquer facilement cette activité. Lacs, étangs poissonneux, rivières abondent dans la région. En Gironde par exemple, le réseau hydrographique est particulièrement dense. C’est le cas par exemple avec les lacs et plans d’eau (Lacanau, Carcans, Cazaux-Sanguinet, Bousqey ou Prade) mais aussi les fleuves et les rivières (Dordogne, Garonne, Ciron, Isle, Leyre, Dropt et Dronne).

Activités nautiques

Voile, char à voile, planche à voile, la région fera le bonheur des adeptes des loisirs nautiques. La côte atlantique et les grands lacs landais ou girondins (lacs d’Hourtin, de Lacanau, Sanguinet, Biscarrosse, Soustons et Hossegor) constituent des sites privilégiés. Chaque station balnéaire, ou presque, est dotée d’une base nautique où l’on pourra s’initier aux joies de la glisse et de la navigation.

Surf

Avec la côte basque, la Côte d’Argent, qui s’étend de Soulac-sur-Mer à Tarnos, est l’un des hauts lieux du surf en France.
Pour la partie girondine, on compte près de 84 km de plages dont la plus connue est Lacanau-Océan qui attire le plus grand nombre de waveriders bordelais en mal de vagues.
Côté landais, on compte près de 110 km de plages. À Biscarosse, les vagues entre le rond-point nord et l’hôtel de la Plage sont très convoitées, mais rien n’empêche de pousser vers le wharf de la Salie. Cependant, le paradis pour le surfeur se nomme Hossegor.

Thalassothérapie et thermalisme

La plupart des centres de thalassothérapie sont situés dans les stations balnéaires le long de la côte atlantique. Le bassin d’Arcachon est bien pourvu. Les sources minérales et thermales sur les rives de l’Adour dans les Landes sont réputées depuis l’époque gallo-romaine. Dax (est le point de convergence et une quinzaine d’établissements accueillent toute l’année des milliers de curistes adeptes de cette boue qui soulage les rhumatismes.

Mis à jour le : 27 septembre 2016

Articles récents

Paramètres des cookies