Bretagne nord : Environnement

Géographie

Examiner la géographie de la Bretagne, c'est déjà tomber sous le charme de la région. Postée au "finistère" occidental de l'Europe, telle la figure de proue du Vieux Continent, cette vaste péninsule s'étire plein ouest, résolument tournée vers le large, bordée au nord par la Manche, au sud et à l'ouest par l'Atlantique. D'une superficie de 27 506 km2, elle regroupe quatre départements : le Finistère, les Côtes-d'Armor, l'Ille-et-Vilaine et le Morbihan. Si l'on considère la Bretagne historique, il convient d'ajouter le comté de Nantes (en Loire-Atlantique), administrativement rattaché à la Région des Pays de la Loire depuis 1941. Le département le plus vaste est le Morbihan, avec 7 092 km2.
On a coutume de distinguer l'Armor (ou Arvor), le "pays de la mer", autrement dit la Bretagne littorale, où vit la plus grande partie de la population, et l'Argoat, le "pays des bois", la Bretagne de l'intérieur, au caractère plus sauvage. Pour autant, aucun point de Bretagne n'est distant de plus de 80 km des côtes. L'Argoat comprend de modestes "montagnes", notamment la chaîne des Montagnes Noires, qui s'étend sur 60 km d'est en ouest, et les monts d'Arrée. Point culminant de la région, le
signal de Toussaines (384 m) se situe dans les monts d'Arrée (Finistère) et le Ménez-Hom (330 m), à l'entrée de la presqu'île de Crozon. Contemporain des Vosges, ce relief, appelé Massif armoricain, est apparu à l'ère primaire, voici environ 600 millions d'années. Il s'est aplani à l'ère secondaire.
L'intérieur se présente comme un massif granitique, schisteux ou gréseux, à la topographie vigoureuse faisant alterner des hautes collines ondulées et des plateaux, couverts de landes, entrecoupés de vallées, où font saillie des arêtes schisteuses. La côte, extraordinairement découpée, totalise environ 1 600 km – près de 3 000 km si l'on prend en compte les rias et les îles. Autre caractéristique majeure : l'incroyable diversité de la physionomie du littoral. Tour à tour, il prend l'aspect d'abers ("estuaires"), de falaises, de plages de sable fin, de chaos rocheux, de caps, de promontoires escarpés, de golfes, de presqu'îles, de criques… qui constituent les principaux attraits de la Bretagne. Le jeu des marées vient encore renforcer ce sentiment de diversité tonique.

Faune et flore

À l'image de sa diversité géographique, la France possède une faune et une flore très variées. L'agriculture intensive, la pollution et l'urbanisation croissante ont toutefois entraîné la quasi-disparition de certaines espèces fragiles, telles le petit bouquetin des Pyrénées, le mouflon corse, l'ours brun, le loup et la loutre. Plusieurs espèces de mammifères et d'oiseaux ont été réintroduites dans certaines régions : le chamois, le grand bouquetin, le castor, la cigogne, le vautour et même l'ours dans les Pyrénées. Les forêts, composées essentiellement de chênes, de conifères et de hêtres, couvrent un cinquième du territoire. Mammifères et oiseaux vivent avant tout dans les forêts et les régions marécageuses.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Paramètres des cookies