Antalya : Histoire

Histoire d'Antalya

Fondée au IIe siècle av. J.-C., la cité fut baptisée Attaleia en hommage à son fondateur, Attale II de Pergame. Le neveu de celui-ci, Attale III, céda la ville à Rome en 133 av. J.-C. lorsque l’empereur romain Hadrien la visita plus de deux siècles et demi plus tard, en 130, il entra par un arc de triomphe (la porte d’Hadrien), construit en son honneur.
Suivit toute une succession de nouveaux “seigneurs” : les Byzantins vinrent après les Romains, qui furent suivis par les Seldjoukides, au début du XIIe siècle. Ces derniers donnèrent à Antalya un nouveau nom et un emblème : le Yivli Minare (Minaret cannelé).
La ville intégra l’Empire ottoman en 1391. Après la Première Guerre mondiale, lors du démembrement de l’empire, Antalya fut cédée à l’Italie. En 1921, elle fut libérée par l’armée d’Atatürk et elle devint la capitale de la province d’Antalya.

Mis à jour le : 10 février 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Turquie

Paramètres des cookies