Pays-Bas

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Pays-Bas
  4. Les Incontournables

Pays-Bas : Les Incontournables

Le meilleur des Pays-Bas

Amsterdam

La magie d’Amsterdam opère de diverses manières : à travers les maisons à pignon typiques du Siècle d’or, les canaux scintillants où naviguent les bateaux, et surtout les sympathiques cafés bruns, plusieurs fois centenaires, où les bougies se consument lentement et la bière coule à flots. Les amateurs d’art seront à la fête dans cette ville qui abrite tant de chefs-d’œuvre, grâce aux riches collections du Rijksmuseum, des musées Van Gogh, Stedelijk et de l’Hermitage notamment. Les mélomanes fréquenteront les salles de concerts à la programmation internationale. Les amateurs d’histoire visiteront la maison d’Anne Frank et les amateurs d’espaces verts se régaleront de parcs et de sorties diverses. L’autre face d’Amsterdam, moins sage, se révèle dans le quartier Rouge et les coffee shops vendant du cannabis.

Rotterdam

L’innovation est le maître-mot à Rotterdam, deuxième métropole des Pays-Bas et plus grand port d’Europe, et l’enthousiasme avec lequel les habitants se l’approprient fait plaisir à voir. Les touristes, chaque année plus nombreux, l’ont bien compris : de fait, la ville tire bonne part de son attrait de son architecture unique et son design urbain. Ajoutez à cela d’intéressants musées, une vie artistique dynamique, une culture du café et pléthore de canaux bourdonnant de vie, enjambés de gracieux ponts et parcourus de bateaux-taxis, et le charme de Rotterdam opère.

Delft

Le superbe centre médiéval de Delft en fait une destination extrêmement prisée. Les touristes y viennent en nombre à la journée pour déambuler sur sa place centrale et dans ses ruelles bordées de canaux. La ville est comme figée dans le temps depuis l’époque de Johannes Vermeer, peintre emblématique du Siècle d’or. Né à Delft, l’artiste resta dans sa ville, où il peignit sa célèbre Vue de Delft en 1660-1661.

Maastricht

Avec ses vestiges romains et espagnols, son architecture aux accents français et belges, Maastricht cultive une identité à part. La cité du traité européen de 1992 surprend aussi par sa scène culinaire bourgondisch (épicurienne), son culte pour la vie de cafés et la fièvre estudiantine dans ses rues, le tout sans commune mesure, il faut le dire, avec la taille de la ville. La retenue typiquement néerlandaise semble bien loin, et on y parle un dialecte (le Mestreechs) qui étonne toujours les Hollandais. Un incontournable.

Texel

Grandes plages de sable blanc, réserves naturelles riches en flore et en faune, forêts parsemées de villages pittoresques : tels sont les atouts de Texel (prononcé tes-sel), la plus vaste et la plus visitée des îles des Wadden. Située à 3 km au nord des côtes de la Hollande-Septentrionale, Texel s’étend sur 25 km de long et 9 km de large. Ses paysages plats typiquement néerlandais en font l’endroit rêvé pour des sorties à vélo. Les moutons, que l’on voit partout sur l’île, produisent une laine très appréciée et de nombreuses laiteries fabriquent du fromage. Pendant la saison de l’agnelage, aux environs de Pâques, vous aurez très certainement la chance d’observer des agneaux gambader dans toute l’île. Les distractions sont suffisamment nombreuses sur l’île pour un séjour prolongé. Prisée des visiteurs néerlandais et allemands, Texel reste néanmoins à l’écart des sentiers battus.

Parc National de la Haute-Vienne

Avec ses marais, ses landes où foisonnent les lézards, ses forêts anciennes de pins, de chênes et de hêtres servant d’habitats aux piverts et aux cerfs élaphes, et ses spectaculaires dunes mouvantes, le plus grand parc national des Pays-Bas (5 500 ha) vaut largement la visite. Mais son musée d’art qui expose une superbe sélection d’œuvres de Van Gogh et son remarquable jardin de sculptures ponctué d’œuvres contemporaines en font un must.

Mis à jour le : 2 octobre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir les Pays-Bas

Paramètres des cookies