Budapest

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Hongrie
  4. Budapest
  5. Quartier du Château

Quartier du Château

Coiffant la colline du Château, les coupoles du Palais royal et la flèche de l’église Mathias se voient de loin, illuminées dans le ciel nocturne. Classée au patrimoine mondial par l’Unesco, la colline offre de sublimes panoramas. L’enceinte fortifiée se compose de deux parties. Au nord, le quartier ancien aligne les façades Renaissance et baroques pleines de charme. Au sud, le Palais royal est l’écrin de musées remarquables.
Explorer
to_csa/Getty Images ©

L’essentiel en un jour

M Avec sa multitude de sites, la colline du Château pourrait aisément vous occuper une journée, voire plus : vous serez donc amené à faire des choix. Gagnez les hauteurs à bord du Sikló et optez soit pour la Galerie nationale hongroise, soit pour le musée d’Histoire de Budapest. Puis, flânez jusqu’au bastion des Pêcheurs afin de profiter de la vue et de jeter un coup d’œil à l’intérieur de l’église Mathias.
R Pour un déjeuner rapide, rendez-vous au Vár Bistro. Sinon, le Rivalda est un lieu charmant, surtout sa cour par beau temps. Après le repas, gagnez le musée de l’Hôpital souterrain et participez à une visite des galeries enfouies. Le musée d’Histoire militaire offre ensuite un complément d’information idéal ; les personnes peu portées sur la guerre se rabattront néanmoins sur le musée d’Histoire de la musique, plus lyrique.
N En fin d’après-midi, franchissez la porte de Vienne pour aller vous désaltérer à l’Oscar American Bar. Le Csalogány 26, l’une de nos tables préférées, est à proximité. N’oubliez pas de consulter le programme du centre culturel Marczibányi tér. Avec un peu de chance, un spectacle de táncház (musique et danse populaires) sera au programme.

À ne pas manquer

Portail ornemental

L’ensemble royal possède deux entrées. La première emprunte successivement l’escalier des Habsbourg, puis un portail ornemental de 1903. L’autre accès, la porte Corvin, est ornée d’un grand corbeau noir, symbole du roi Mathias Corvin (XVe siècle).

Galerie nationale hongroise

Occupant quatre étages du Palais royal, la Galerie nationale hongroise(Nemzeti Galéria ; 1-201 9082 ; www.mng.hu ; I Szent György tér 2, bâtiments A à D ; tarif plein/réduit 1 400/700 Ft, audioguide 800 Ft ; 10h-18h mar-dim ; 16, 16A, 116) dresse un panorama de l’art hongrois du XIe siècle à nos jours. Parmi les collections les mieux représentées figurent les sculptures sur pierre du Moyen Âge et de la Renaissance, les sculptures gothiques sur bois, les retables de la fin de la période gothique, ou encore les œuvres de la Renaissance tardive et du style baroque. Le musée compte également une collection d’œuvres peintes des XIXe et XXe siècles.

Peintures du gothique tardif

Les triptyques (1er étage, aile D) forment l’une des plus importantes collections au monde de peintures du gothique tardif (fin XVe et début XVIe siècle). La Visitation, du Maître MS, émeut par son alliance de grâce et de lyrisme. Ne manquez pas L’Annonciation, monumental retable orné à la feuille d’or.

Renaissance et baroque

La puissance des Habsbourg a favorisé les artistes autrichiens qui dominent le baroque hongrois au XVIIIe siècle, tels Franz Anton Maulbertsch, (Mort de saint Joseph). Les œuvres magyares se distinguent aussi, notamment l’éclatant Deux Aras macao, un cacatoès et un geai de Jakob Bogdány, et les portraits d’Ádám Mányoki.

Peinture du XIXe siècle

Si vous avez peu de temps, consacrez-le à Mihály Munkácsy (1er étage). Influencé par Gustave Courbet, ce peintre évolua du romantisme émotif vers le réalisme. À voir : Bâillement d’un apprenti, L’Abreuvoir, Dernier jour d’un condamné. La Route poussiéreuse annonce l’impressionnisme hongrois, magnifiquement incarné par Pál Szinyei Merse (Pique-nique en mai, La Calandre). Une galerie est consacrée à ce dernier (aile B, 1er étage).

Œuvres du XXe siècle

József Rippl-Rónai (1861-1927) est le plus grand représentant de la période sécessionniste et du mouvement nabi. Parmi ses œuvres majeures : Père et oncle Piacsek buvant du vin rouge, Femme à la cage aux oiseaux (aile C, 2e étage). Quant à Tivadar Kosztka Csontváry (1853-1919), peintre autodidacte, il étonne par son ton postimpressionniste et symboliste (Pèlerinage aux cèdres du Liban, Ruines du théâtre grec de Taormina).

Musée d’Histoire de Budapest

Au fond de la cour des Lions, le musée(Vármúzeum ; 1-487 8800 ; www.btm.hu ; I Szent György tér 2, bât E ; tarif plein/réduit 1 800/900 Ft ; 10h-18h mar-dim fév-oct, jusqu’à 16h nov-mars ; 16, 16A, 116, 19, 41) retrace deux mille ans d’histoire. La ville n’a cessé de se reconstruire et le palais du roi Mathias (XVe siècle), dont plusieurs pièces ont été restaurées, est aujourd’hui au sous-sol du musée. On y voit de somptueux vestiges : encadrement de porte Renaissance en marbre rouge, cheminées portant l’emblème du roi (le corbeau et l’anneau). L’appartement de la reine et la chapelle royale se visitent aussi. Il est agréable de boire un verre sur sa terrasse, avec vue sur le mont Gellért.

Bibliothèque nationale Széchenyi

La bibliothèque nationale Széchenyi(Országos Széchenyi Könyvtár ; 1-224 3700 ; www.oszk.hu ; I Szent György tér 4-6, bât F ; 9h-20h, rayons 9h-19h mar-sam ; 16) conserve des codex et des manuscrits, ainsi qu’une importante collection de journaux étrangers et un exemplaire de tout ce qui se publie en Hongrie et en hongrois. Elle fut fondée en 1802 par le comte Ferenc Széchenyi, qui lui fit don de 15 000 livres et 2 000 manuscrits.

Fontaine Mathias

Au nord-ouest de la vaste cour du Palais royal, la fontaine Mathias(Mátyás kút), de style romantique, représente le jeune roi Mathias Corvin en tenue de chasse. Plus bas, à sa droite, figure Szép Ilona (la Belle Hélène). Des trois chiens du roi, celui du milieu fut détruit durant la guerre ; les Hongrois, grands amateurs de race canine, en firent immédiatement sculpter une copie à l’identique.

Statues et monuments

Près de l’escalier des Habsbourg se dresse une statue en bronze du Turul, un oiseau mythologique très important dans la culture populaire hongroise. Devant le bâtiment C figure une statue d’Eugène de Savoie, le prince au service des Habsbourg qui écrasa la dernière armée ottomane en Hongrie lors de la bataille de Zenta en 1697. De l’autre côté s’élève la statue d’un csikós d’Hortobágyi, un “cow-boy” hongrois en tenue complète.

Mis à jour le : 26 janvier 2017

À voir à faire à Budapest

Quartier du Château

  • Musée de la Pharmacie de l’Aigle d’or

    musée

    Dans ces murs, encore ornés de fresques du XVIIIe siècle, ouvrit la première pharmacie de Budapest...

    Lire la suite
  • Musée d’Histoire militaire

    musée

    Si la muséographie est un peu poussiéreuse à l’étage du XIXe siècle, les salles du...

    Lire la suite
  • Bastion des Pêcheurs

    monument

    Cela vaut la peine de flâner sur les terrasses de cet incroyable ensemble de tourelles d’inspiration...

    Lire la suite
  • Église Mathias

    église

    C’est ici que le roi Mathias Ier épousa Béatrice en 1474. Certaines parties remontent à plus de...

    Lire la suite
  • Musée de l’Hôpital souterrain

    musée

    La colline du Château recèle pas moins de 28 km de grottes. Un hôpital militaire y a été aménagé...

    Lire la suite
  • Bains Király

    thermes

    Les quatre bassins, dont la température va de 26°C à 40°C, sont d’authentiques bains turcs...

    Lire la suite
  • Musée d’Histoire de la musique

    musée

    Un palais du XVIIIe siècle accueille ce merveilleux petit musée. Cinq salles d’exposition retracent...

    Lire la suite
  • Pont des Chaînes

    pont

    Ses lions de pierre et sa guirlande lumineuse en font le plus beau pont de la ville. Il a été le...

    Lire la suite
  • Synagogue médiévale

    monument

    Cette petite salle de prière érigée en 1370 faisait partie d’une synagogue gothique, à l’époque...

    Lire la suite

Quartier du Château Prendre un verre

  • Bambi Presszó

    café

    Dans ce café, qui doit son nom à une boisson pétillante de la période communiste, rien n’a bougé...

    Lire la suite
  • Auguszt Cukrászda

    café

    Niché derrière le marché de Fény utca et le centre commercial Mammut, l’Auguszt originel (deux...

    Lire la suite
  • Score Club

    gay

    Difficile de dire si le nom du lieu (to score se traduit par “conclure”) sonne comme une menace ou...

    Lire la suite
  • Ruszwurm Cukrászda

    café

    Ce minuscule café ouvert en 1827 est l’endroit idéal pour savourer un expresso et une part de...

    Lire la suite
  • Oscar American Bar

    bar

    Ici, le décor s’inspire du septième art (photos de films sur les murs lambrissés, fauteuils de...

    Lire la suite

Quartier du Château Se restaurer

  • Csalogány 26

    international

    Élu meilleur restaurant de Budapest par le guide gastronomique le plus respecté de Hongrie, cet...

    Lire la suite
  • Déryné

    brasserie

    Le Déryné, qui était il y a peu encore un café traditionnel, s’est redonné une nouvelle jeunesse...

    Lire la suite
  • Fióka

    hongrois

    Ce bistro-bar à vins relativement récent est prisé des connaisseurs, qui ne tarissent pas d’éloges...

    Lire la suite
  • Vár Bistro

    hongrois

    À la frontière du Palais royal et de la vieille ville, ce restaurant en libre service occupe un...

    Lire la suite
  • Horgásztanya Vendéglő

    poisson

    Un des nombreux restaurants de poisson que l’on trouve au bord du Danube. On y sert la soupe dans des...

    Lire la suite
  • Rivalda

    international

    Installé dans un ancien couvent à côté du Théâtre national de la danse, ce café-restaurant...

    Lire la suite
  • Vár: a Speiz

    international

    Nous continuons d’adorer ce bistro romantique à l’accueil que nous avons toujours trouvé...

    Lire la suite

Quartier du Château Sortir

  • Centre culturel Marczibányi tér

    musique

    Cette salle programme des spectacles de danses et de musiques hongroises, moldaves et slovaques,...

    Lire la suite

Quartier du Château Shopping

  • Bortársaság

    vin

    Autrefois connue sous le nom de cercle vinicole de Budapest, cette enseigne possède dix magasins...

    Lire la suite
  • Herend Village Pottery

    céramique

    Offrant une alternative à la délicate porcelaine de Herend, les robustes poteries et plats vendus ici...

    Lire la suite
Paramètres des cookies