Îles grecques et Athènes : Avec des enfants

Visiter les îles grecques en famille

 
La Grèce ne compte pas des centaines de parcs d’attractions ou des menus spécifiques dans chaque restaurant. En revanche, les bambins sont ici accueillis avec naturel et invités à participer à la vie locale et aux activités. Les habitants offriront souvent des bonbons ou des petits cadeaux à vos enfants : apprenez-leur à dire merci en grec, et la glace sera brisée !
 

À voir et à faire en famille

Les musées grecs sont souvent emplis de reliques et d’objets qui n’intéresseront pas forcément les voyageurs en herbe, mais le cadre est souvent intrigant, puisqu’on se balade dans des édifices semblables à des palais antiques. Les histoires liées aux objets peuvent aussi captiver les enfants : statues découvertes au plus profond de l’océan ou casques portés par des gladiateurs. Les innombrables sites antiques leur laissent souvent un meilleur souvenir que les musées.
La plage se prête à bon nombre d’activités ludiques. En été, dans les plus grandes stations balnéaires, il est possible de louer des planches à voile, des surfs et des bodyboards, ainsi que du matériel de snorkeling. En outre, on peut souvent prendre des cours, sortir en bateau ou se faire tracter sur une banane gonflable. Sur certaines plages, il faut se méfier du fond qui descend de façon abrupte ou des courants forts, mais, en général, il existe un secteur plus calme ou une baie protégée. Les habitants pourront vous renseigner.
La plupart des bourgades comptent au moins une petite aire de jeux, tandis que les villes disposent généralement de parcs plus vastes et équipés pour que les petits se dépensent.
Vos enfants vont vous surprendre : ils dépasseront avant vous la barrière de la langue et s’amuseront avec les petits Grecs pendant que vous ferez une pause dans un café ou au parc. Certaines destinations touristiques (notamment Athènes et Rhodes) sont également pourvues de parcs de loisirs aquatiques.

Au restaurant

La cuisine grecque se caractérise notamment par le partage ; en commandant plusieurs mezze (hors-d’œuvres), les enfants auront la possibilité de goûter les spécialités locales. Par ailleurs, on trouve toujours les classiques favoris des plus jeunes : pizzas, pâtes, omelettes, frites, pain, savoureux feuilletés et yaourts.
Les tavernes sont très familiales et les propriétaires font généralement tout leur possible pour satisfaire leurs petits clients.
Beaucoup de plats comportent des noix et des produits laitiers : si vos enfants souffrent d’allergies alimentaires, mieux vaut demander à quelqu’un d’écrire très clairement en grec le type d’allergie, sur un papier, que vous pourrez montrer au personnel des restaurants.

Hébergement en famille

De nombreux hôtels ne facturent pas de supplément pour les jeunes enfants et installent un lit d’appoint dans la chambre des parents. Tous les établissements, à l’exception des plus petits, sont dotés de lits pour bébé, mais il est plus prudent de vous en assurer à l’avance. Dans les complexes hôteliers et les grandes villes, des forfaits sont souvent proposés pour les familles et tout est prévu pour les bambins : activités, baby-sitting, chambres attenantes, pataugeoires, lits pour bébé et chaises hautes.

Sécurité

La Grèce est une destination sûre où il est facile de voyager avec des enfants. Les petits Grecs jouissent de beaucoup de liberté et jouent souvent sur les places et dans les aires de jeux jusque tard le soir. Toutefois, en voyage encore plus qu’ailleurs, mieux vaut être très vigilant avec les enfants. C’est d’autant plus vrai sur les plages ou dans les aires de jeux où ils peuvent facilement s’égarer. Il est également prudent de ne pas laisser vos enfants utiliser des sacs, vêtements, serviettes, etc. comportant leur nom ou des données personnelles car ces informations pourraient être utilisées par des personnes malintentionnées.
Ceci dit, les désagréments qui menacent le plus vos enfants sont les coups de chaleur, les coups de soleil, les parasites et problèmes intestinaux, les piqûres de moustiques et les écorchures. Vous trouverez toujours un hôpital ou un centre médical à proximité, mais mieux vaut emporter une trousse de premiers secours avec un désinfectant, des pansements et des remèdes de base.
 

Les incontournables

 

Activités

Excursions en bateau Filez sur les flots à bord d’un catamaran, participez à une partie de pêche en mer ou échappez-vous sur un voilier dans une baie isolée.
Kayak Pagayez en compagnie de dauphins et explorez d’anciens repaires de pirates au large de la Céphalonie.
Plage Sautez dans les vagues, construisez des châteaux de sable et enfilez masque et tuba pour explorer les fonds marins.
Vélo Pédalez sur les routes plates de Kos.

Découverte

Acropole. L’idéal est d’explorer les temples des dieux grecs tôt le matin pour éviter la fournaise.
Forteresses médiévales. Perdez-vous dans les citadelles perchées sur les falaises de l’île de Rhodes – une destination parfaite pour l’escalade et faire travailler l’imagination.
Volcan de Nisyros. Il est possible de s’approcher au plus près des cratères.

Repas

Yemista Légumes (généralement des tomates) farcies au riz.
 Pastitsio Gratin de macaronis et de viande hachée d’agneau.
Tzatziki Hors-d’œuvre onctueux à base de concombre, de yaourt et d’ail.
Loukoumadhes Beignets ronds au miel et parfois à la cannelle.
Galaktoboureko Pâte feuilletée à la crème.
Politiko pagoto Glace à la façon de Constantinople (un peu caoutchouteuse) préparée avec une résine végétale tirée du lentisque.

Culture

Carnaval Déguisements, parades et danses traditionnelles amuseront les petits comme les grands.
Football Allez découvrir l’ambiance locale dans les gradins d’un stade.
Musée hellénique des enfants Un excellent lieu de divertissement à Athènes. Les enfants peuvent participer à des cours de cuisine grecque ou d’artisanat.
 

Préparer son voyage

 
Les saisons intermédiaires (avril/mai et septembre/octobre) sont idéales pour voyager avec les plus jeunes : les températures sont plus douces et il y a moins de monde. Un bon moyen de préparer vos enfants et d’éveiller leur curiosité pour la destination qui les attend consiste à les familiariser avec certains livres ou DVD avant le départ. Beaucoup d’enfants apprécient les récits de la mythologie, tandis que les plus grands prendront plaisir à regarder Nicostratos le pélican (2011), d’Olivier Horlait, Mamma Mia ! (2008), de Phyllida Lloyd, ou d’autres films tournés en Grèce. Vous pourrez aussi trouver des livres pour enfants présentant la vie locale, avec quelques mots grecs que vos bambins pourront retenir.
Si vos enfants sont encore trop jeunes pour marcher longtemps, prévoyez un porte-bébé ; les poussettes ne sont vraiment pas pratiques dans les villages, à cause des rues pavées et des hauts trottoirs. Toutefois, avec un modèle adapté aux terrains difficiles, vous devriez vous débrouiller.
Les trajets en ferry, bus et train sont gratuits pour les enfants de moins de 4 ans. Ils paient moitié prix jusqu’à l’âge de 10 ans (ferry) ou 12 ans (bus et train). Pour les autres, le tarif plein s’applique. Pour les vols nationaux, vous paierez 10% du tarif adulte en gardant un enfant de moins de 2 ans sur vos genoux. Les enfants de 2 à 12 ans paient moitié prix. Si vous prévoyez de louer une voiture, mieux vaut emporter votre propre siège auto ou rehausseur car beaucoup de petites agences n’en possèdent pas.
On trouve facilement du lait frais dans les grandes villes et les zones touristiques. Le plus sûr est de l’acheter au supermarché. Les petits pots et le lait concentré ou pasteurisé sont vendus presque partout. Les couches jetables sont aussi facilement disponibles, mais si vous allez dans des villages, mieux vaut les prévoir en quantité suffisante pour faire face à une éventuelle rupture de stock sur place.

Mis à jour le : 28 mai 2018

Articles récents

Paramètres des cookies