Géorgie : Visa

Formalités d'entrée en Géorgie

De nombreuses nationalités n’ont pas besoin de visa pour les séjours allant jusqu’à 360 jours. Les touristes qui doivent s’en procurer un peuvent le faire à l’arrivée à l’aéroport de Tbilissi, aux frontières terrestres du pays (50 GEL pour un visa à entrée simple de 90 jours), ou encore avant de partir auprès des ambassades et consulats géorgiens. Attention : on ne délivre pas de visa aux voyageurs arrivant par le train ou par bateau.
Les ressortissants des pays de l’UE, du Canada et de Suisse, peuvent séjourner jusqu’à 360 jours sans visa en Géorgie.
La liste exhaustive des nationalités n’ayant pas besoin de visa, et d’autres renseignements complémentaires, figurent sur les sites Internet du ministère des Affaires étrangères géorgien (mfa.gov.ge) et de la police géorgienne (www.police.ge).
Les touristes qui ont besoin d’un visa peuvent se le procurer auprès d’une ambassade ou d’un consulat géorgien (voir la liste sur mfa.gov.ge), ou à l’arrivée dans le pays (à condition d’arriver par avion ou par la route).
Le visa de 90 jours à entrée simple délivré à l’entrée sur le territoire coûte 50 GEL ; le visa de 360 jours à entrées multiples coûte 100 GEL.
On ne délivre pas de visa aux voyageurs arrivant par le train ou par bateau, ou à quiconque en provenance d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud.
Se rendre en Abkhazie ou en Ossétie du Sud depuis la Russie est considéré en Géorgie comme un crime. La peine peut aller jusqu’à 5 ans d’emprisonnement. Ne tentez pas de pénétrer plus avant en Géorgie incontestée si vous venez de l’une ou l’autre de ces enclaves séparatistes.
La procédure d’émission de visas est assez simple et ne demande en principe que quelques minutes à l’arrivée sur le territoire. Dans un consulat, prévoyez quelques jours.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Paramètres des cookies