-->

La Gomera

Pourquoi y aller

De loin, La Gomera ressemble à une forteresse imprenable, entourée de hautes parois rocheuses. Des routes étroites serpentent le long des falaises et des ravins, tandis que les maisons, tels des confettis blancs, semblent construites sur des surplombs inaccessibles. De près, ce paysage révèle des vallées verdoyantes, de splendides falaises, des plages de galets noirs scintillants et de remarquables formations rocheuses sculptées par l’activité volcanique et l’érosion.
Dépourvue des plages dorées et de la vie nocturne trépidante des stations balnéaires classiques, La Gomera dégage une ambiance bohème ; nombre d’étrangers s’installèrent dans les années 1960 à l’époque du Flower Power. La capitale, San Sebastián, de couleurs pastel, joue la discrétion, tandis que les stations balnéaires décontractées du Sud attirent les fans de bronzette. L’île est difficilement accessible, et, à l’exception de ceux qui viennent en excursion à la journée depuis Tenerife, la plupart des visiteurs sont des marcheurs attirés par les sentiers sillonnant ce territoire spectaculaire, qui s’étend autour de l’ancestrale laurisilva (laurisylve) de Garajonay.

Quand partir

  • Mars et avril sont les mois les plus propices à la randonnée, avec des températures idéales et l’éclosion des fleurs tropicales sur les collines. À la fin de l’automne, la météo est parfaite pour la randonnée.
  • Pendant les mois d’été, et particulièrement en août, le thermomètre peut grimper à 30°C, quand le plus grand nombre d’excursionnistes viennent pour la journée de Los Cristianos à Tenerife. Juin et septembre sont des mois un peu plus frais et festifs, avec la San Juan (Saint-Jean) et les Fiestas Columbinas, qui durent une semaine.
  • En hiver, attendez-vous à de la pluie en décembre, en janvier, et, dans une moindre mesure en février, avec une température moyenne de 17°C. En février, cherchez les champignons sauvages sur les menus locaux.

À ne pas manquer

  1. Une balade dans la laurisilva digne d’un conte de fées dans le Parque Nacional de Garajonay, au cœur de La Gomera, et l’ascension de son plus haut sommet.
  2. L’exploration des ruelles colorées de San Sebastián de la Gomera, et la découverte de l’histoire de l’île dans sa minuscule capitale.
  3. L’observation de la faune tropicale de la luxuriante vallée entourant Vallehermoso .
  4. Un festin de fruits de mer, une randonnée et du farniente à Playa Santiago.
  5. La découverte des vallées abruptes et des terrasses constellées de palmiers de Valle Gran Rey.
  6. Se détendre à Playa de la Caleta, une belle plage de galets noirs.
  7. Une randonnée jusqu’à El Cedro, un hameau posé dans une gorge joliment boisée.
  8. Une sortie en bateau pour admirer Los Órganos, une formation rocheuse évoquant un orgue.
Mis à jour le : 18 novembre 2020

À voir à faire aux Îles Canaries

San Sebastián de La Gomera

À San Sebastián, les rues colorées, le centre-ville compact, les anciennes maisons de la noblesse et d’autres sites disséminés un peu partout offrent un voyage captivant à travers l’histoire de l’île. La plupart des lieux sont d’une manière ou d’une autre reliés à Christophe Colomb (de manière réelle ou artificielle). Commencez par la Plaza de las Américas, avec ses terrasses animées et sa statue de Christophe Colomb installée en 2018, puis traversez la Plaza de la Constitución, ombragée par d’énormes lauriers d’Inde, avant de vous balader dans la Calle Real. L’office du tourisme distribue des fascicules pour des circuits à pied autoguidés.

  • Iglesia de la Virgen de la Asunción

    église

    Christophe Colomb et son équipage seraient venus prier dans cette église très ancienne avant...

    Lire la suite
  • Casa de Colón

    musée, architecture

    Dans le style de l’édifice qui l’a précédé au XVIIe siècle, ce bâtiment modeste, couleur...

    Lire la suite
  • Museo Arqueológico de La Gomera

    musée

    Occupant une partie de la Casa de los Echeverría (vous remarquerez les armoiries de la famille sur la...

    Lire la suite
  • Casa de la Aduana

    édifice historique

    À côté de la Plaza Constitución, cet édifice du XVIe siècle aux murs jaunes a accueilli les...

    Lire la suite
  • Playa San Sebastián

    plage

    La plage de sable volcanique de la ville est agréable pour se détendre et se baigner, et ses eaux...

    Lire la suite
  • Torre del Conde

    tour

    Se dressant dans un parc subtropical, cette tour singulière en pierre chaulée date de 1477 ; elle...

    Lire la suite
  • Ermita de San Sebastián

    église

    Édifiée au XVe siècle, mais reconstruite en 1850, cette belle chapelle chaulée conserve quelques...

    Lire la suite
  • Randonnée de la Dehesa de Majona

    randonnée

    Au nord de la ville, au Km 7,1 sur la GM1 (en face d’un belvédère), un chemin de 24 km mène au...

    Lire la suite

Nord de l’île Hermigua

Une splendide randonnée de 10,5 km serpente le long de la belle vallée escarpée entre Hermigua et l’Alto de Garajonay, via El Cedro (4,6 km) ; repérez les pancartes en face de la Plaza Victoriano Darias Montesinos.

  • Playa de la Caleta

    plage

    À 5 km au nord-est de la ville, la Playa de la Caleta est la plus belle plage du secteur, et l’une...

    Lire la suite
  • Museo Etnográfico de la Gomera

    musée

    Aménagé dans un bel édifice du XXe siècle souligné d’un galon bordeaux, ce musée ethnographique...

    Lire la suite
  • Parque Etnográfico Los Telares

    musée

    Cette réplique d’un moulin à gofio (céréales grillées, spécialité des Canaries) du...

    Lire la suite
  • Convento de Santo Domingo

    église

    Au cœur du village originel de Hermigua, juste à côté de la Plaza Victoriano Darias Montesinos,...

    Lire la suite

Sud de l’île Valle Gran Rey

Des prestataires locaux proposent des circuits d’observation des baleines et des dauphins, durant lesquels on peut apercevoir quelques-unes des 23 espèces de cétacés – dont le tursiops, le globicéphale, le cachalot et le dauphin à bec étroit –, ainsi que des excursions à Los Órganos sur la côte nord. La période la plus propice à l’observation va de mars à juin, mais les chances sont élevées toute l’année.

  • Tina

    croisières, observation de la faune

    Ce prestataire multilingue installé de longue date propose des sorties à Los Órganos , ainsi que des...

    Lire la suite
  • Excursiones Pura Vida

    bateau, observation de la faune

    Deux fois par jour, des excursions de 3 à 4 heures à bord d’un bateau traditionnel pour...

    Lire la suite
  • Timah

    randonnée

    Cette agence multilingue et expérimentée organise des randonnées à la journée au départ de Valle...

    Lire la suite
  • Bike Station Gomera

    cyclotourisme

    Circuits à vélo dans toute l’île. Location de vélos de route et VTT.

    Lire la suite
  • Gomeractiva

    sports aquatiques

    Sorties en kayak et paddle (SUP), location de matériel et circuits en vélo électrique.

    Lire la suite
  • La Playa

    plage

    Vers l’extrémité nord de la ville, cette longue étendue de sable volcanique est bordée de bars et...

    Lire la suite
  • Charco del Conde

    piscine naturelle

    Une piscine naturelle d’eau salée, bordée d’une plage de sable gris, niché au cœur du front de...

    Lire la suite
  • Playa de Vueltas

    plage

    Juste à côté du port et de ses bars décontractés, la bande de sable fin et noir de Vueltas est la...

    Lire la suite
  • Ermita del Santo

    église

    En haut de la vallée, dans le village d’Arure, cette minuscule chapelle de pierre est construite dans...

    Lire la suite
  • Oceano

    observation de la faune

    Oceano, l’un des prestataires les plus respectueux de l’environnement sur l’île, organise chaque...

    Lire la suite

Sud de l’île Playa Santiago

Plusieurs itinéraires plaisants sillonnent les collines au nord de Playa Santiago, autour des villages d’Alajeró , Imada et Benchijigua. Très raide, la Route 23 relie le Mirador Roque de Agando(GM2, Km 18,4) à Playa Santiago (12,4 km, environ 4 heures) via le minuscule village de Benchijigua. La Route 24 forme une boucle entre Playa Santiago, Benchijigua et le hameau d’Imada, via le Barranco de Santiago (15 km, 5 heures).

Le chemin de grande randonnée GR132 traverse Playa Santiago ; vous pourrez le suivre depuis/vers San Sebastián (20 km, environ 6 heures, avec quelques montées et descentes ardues) via le hameau d’El Cabrito, ou direction nord-ouest depuis/vers Alajeró (10,5 km, 2 heures 30).

  • Playa de Tapahuga, Playa del Medio et Playa de Chinguarime

    plages

    Ce trio de plages isolées à l’ambiance hippie et dotées de sable volcanique étincelant entre les...

    Lire la suite
  • Splash Gomera

    sports aquatiques

    Ce spécialiste des sports aquatiques loue kayaks et paddles et organise des sorties plongée, des...

    Lire la suite
  • Gomera Cycling & Walking

    vélo, randonnée

    Bien organisé, ce loueur de vélos propose aussi des circuits guidés sur mesure ou des randonnées...

    Lire la suite

Sud de l’île Alajeró et ses environs

Le GR132 passe par Alajeró, reliant la bourgade à Playa Santiago (10,5 km, 2 heures 30 à 3 heures). Vous pourrez aussi marcher vers le nord jusqu’au Drago de Agalán le long de la Route 21 (2,4 km, 45 min) et jusqu’à Imada le long de plusieurs chemins, dont la Route 20 (4,7 km, 1 heure 30 à 2 heures) ; repérez les indications dans le parking principal en face de l’église. D’autres sentiers relient Alajeró, Imada, Playa Santiago et le Barranco de Santiago.

  • Drago de Agalán

    élément naturel

    Le plus vieux drago (dragonnier) de l’île se dresse dans une vallée constellée de palmiers, à...

    Lire la suite
  • Iglesia del Salvador

    église

    Datant du XVIe siècle, la modeste église d’Alajeró abrite un beau christ en bois sculpté (fin...

    Lire la suite