Hôtels et hébergements Autriche

Se loger Autriche

Du simple refuge de montage à l’hôtel cinq étoiles, l’offre d’hébergement en Autriche est des plus diversifiées. Les offices du tourisme fournissent les listes d’établissements avec leurs coordonnées. Certains se chargent des réservations en retenant une petite commission, d’autres le font gratuitement.

Réservations et annulations

Quelle que soit la période, il est préférable de réserver. Souvent, il suffit de s’y prendre un ou deux jours avant. Néanmoins, afin d’augmenter vos chances d’obtenir une chambre dans l’hôtel de votre choix en particulier le week-end, ou en haute saison (juillet/août), organisez-vous une semaine à l’avance, et plus longtemps encore à Noël, à Pâques, et de décembre à avril dans les stations de ski. 
Les réservations confirmées par écrit vous engagent, et l’annulation à quelques jours de la date d’arrivée prévue oblige souvent à régler tout ou partie du séjour.

Cartes d’hôtes

Dans certains complexes hôteliers (généralement hors des villes), on vous remet une Gästekarte (carte d’hôte). Celle-ci donne parfois droit à des réductions à l’entrée des musées ou des attractions touristiques d’une ville. Si votre hébergement ne vous la propose pas, renseignez-vous à l’office du tourisme.

Sites Internet

Le site Internet de l’office national autrichien du tourisme (www.austria.info) dispose d’une version française qui liste des hébergements mais ne vous permet pas de réserver. En revanche, la plupart des offices du tourisme de villes ou de région (c’est notamment le cas pour Vienne, Salzbourg et Graz) ont une page réservation qui fonctionne parfaitement. Cependant, la plupart n’ont pas de version française.
Austrian Hotelreservation (www.austrian-hotelreservation.at)
Booking.com (fr.hotels.com)
Expedia (www.expedia.fr) Hotel.de (www.hotel.de)
Hostelworld (www.hostelworld.com)
Office national autrichien du tourisme (www.austria.info)
Camping en Autriche (www.campsite.at)

Refuges alpins

On en dénombre plus de 400 dans les Alpes autrichiennes. Ils sont entretenus par le Club alpin autrichien (ÖAV ; Österreichischer Alpenverein ; www.alpenverein.at, en allemand) et le Club alpin allemand (DAV). Les refuges, installés entre 313 m et 3 277 m d’altitude, sont accessibles à tous. Repas ou matériel de cuisine sont souvent à disposition. Il faut compter à partir de 20 € le lit pour les non-membres. En revanche, les membres de l’ÖAV ou de clubs affiliés paient au minimum 10 € de moins et sont surtout prioritaires. Contactez l’ÖAV ou un office du tourisme local pour obtenir la liste des refuges et effectuer vos réservations.

Camping

L’Autriche compte quelque 500 campings avec tout un éventail de commodités du type machines à laver, branchements électriques, commerces et, de temps à autre, équipements pour cuisiner. On trouve facilement cartouches de gaz et réchauds en vente sur place. Les emplacements bénéficient souvent d’un cadre agréable, dans des lieux un peu reculés, au bord d’un cours d’eau ou d’un lac – idéal pour découvrir la campagne, un peu moins pour le tourisme urbain. Si l’on ajoute à cela qu’il faut emporter le matériel adéquat, on comprend que le camping est une solution plus adaptée aux voyageurs motorisés. Les tarifs s’échelonnent entre 5 et 12 €/personne ou petite tente.
La majorité des campings ferment en hiver. Lorsque la demande est faible au printemps et à l’automne, certains ferment aussi, quand bien même leurs brochures et documentations annoncent le contraire. À ces périodes de l’année, mieux vaut d’abord vérifier par téléphone s’ils sont bien ouverts.
Le stationnement pour la nuit d’un camping-car est autorisé sur les aires de repos des autoroutes, ainsi qu’au bord des axes routiers, à condition bien sûr de ne pas gêner la circulation. En revanche, il est illégal de planter sa tente sur ces aires.
Sur place, procurez-vous des guides de camping dans les librairies ou auprès du Club de camping autrichien (Österreichischer Camping Club ; carte p. 62 ; 01-713 61 51 ; www.campingclub.at, en allemand ; Schubertring 1-3, Vienne). Récupérez également la brochure avec cartes Camping, très pratique, auprès de l’Österreich Werbung (brochures.austria.info/fr_FR), organe officiel du tourisme autrichien doté de représentants à l’étranger.

Éco-hôtels

Les Bio- ou Öko- (“éco”) hôtels sont très répandus. La plupart d’entre eux se situent hors des villes dans un cadre bucolique. Beaucoup sont dotés d’équipements consacrés au bien-être du type saunas et bains de vapeur. En outre, du fait qu’ils se trouvent à la campagne, ils permettent souvent de faire du ski en hiver et autres activités sportives. Généralement, il faut avoir son propre véhicule (voiture ou vélo) pour les rejoindre. Les offices du tourisme ont la liste de ces établissements ou disposent d’une rubrique spécifique dans la liste des hébergements et sur leurs sites Internet. Le site fr.biohotels.info  (version française) comporte aussi quelques adresses.

Séjours à la ferme

Si vous avez un véhicule et souhaitez séjourner à la campagne, le séjour à la ferme est une option des plus agréables. On trouve beaucoup de Bauernhöfe (fermes) en zone rurale qui proposent ce type d’hébergements. La plupart louent des appartements pour 3 nuits au minimum, mais certaines ont aussi des chambres pour une nuit seulement. Selon la région et le type d’hébergement, le tarif le moins cher est d’environ 35 €/personne
et peut monter jusqu’à 100 € ou plus la nuit dans un appartement élégant avec tout le confort moderne.
Dans les régions montagneuses, vous trouverez des Almhütten (chalets d’estive), qui appartiennent généralement à une ferme. Certains sont accessibles en téléphérique, d’autres par la route, et les plus isolés se rejoignent uniquement par des chemins forestiers, à pied ou à VTT. La plupart sont fermés d’octobre à avril ou mai. En journée, ces châlets isolés ou Gasthöfe (auberges) ont parfois un service de restauration pour les randonneurs. Beaucoup proposent un hébergement modeste (en principe avec salle de bains commune), ainsi que la pension complète en chambres rustiques aménagées dans des granges en bois.
Pour trouver des fermes proposant l’hébergement, rendez-vous sur les sites www.urlaubaufderalm.com (en allemand) et www.farmholidays.com (en anglais). Les offices du tourisme peuvent également vous indiquer les Almhütten situés dans les alpages.

Auberges de jeunesse

L’Autriche compte des Jugendherberge (auberges de jeunesse) et des Jugendgästehaus (maisons ou pensions de jeunes). Les équipements sont souvent excellents : les dortoirs de 4 à 6 lits avec douches/toilettes sont la norme dans les auberges de jeunesse, tandis que beaucoup de pensions ont des chambres familiales. Il est également courant d’avoir l’accès à Internet, le Wi-Fi et un restaurant ou un café sur place.
Plus d’une centaine d’auberges de jeunesse sont affiliées HI (Hostelling International, www.hihostels.com), auxquelles s’ajoutent une poignée d’établissements privés.
La carte de membre est nécessaire pour bénéficier des meilleurs tarifs, mais elle n’est pas obligatoire. Les non-membres paient un supplément d’environ 3,50 € par nuit. Au bout de 6 nuits tamponnées sur leur Welcome Card (carte de bienvenue), ils sont considérés comme des adhérents à part entière. La plupart des auberges de jeunesse acceptent les réservations par téléphone ou e-mail, et sont intégrées au système international de réservation en ligne via le site Internet HI. En moyenne, une nuit en dortoir coûte 22 €.
Les auberges de jeunesse HI sont gérées par deux organismes (chacun peut fournir des renseignements sur l’ensemble des établissements HI). La JUFA rassemble des pensions selon des critères d’affiliation moins stricts.
Österreichischer Jugendherbergsverband (ÖJHV ;     01-533 53 53 ; www.oejhv.or.at, en anglais ; Zelinkagasse 12, Vienne ; h11h-17h lun-ven, jusqu’à 15h ven sept-mars ; mSchottenring, j1, 31 Schottenring)
Österreichischer Jugendherbergswerk (ÖJHW ; carte p. 78 ; 01-533 18 33 ; www.jungehotels.at ; Mariahilfer Strasse 22-24, Vienne ; h10h-18h lun-jeu, jusqu’à 17h ven ; mMuseumsquartier)
JUFA (05 70 83 ; www.jufa.at, en anglais ; h8h-20h lun-ven, 9h-13h sam). Il existe 40 pensions JUFA disséminées dans tout le pays. Dans chacune, on peut réserver par téléphone en composant un numéro local, via le central de réservations ou encore sur le site Internet. Ces établissements proposent en principe un standing plus haut de gamme que les auberges de jeunesse, et ont prioritairement des chambres simples, doubles et familiales. En moyenne, comptez de 40 à 60 € pour une  chambre simple avec salle de bains et toilettes, et de 35 à 40 €/personne en chambre double ou familiale. Les prix varient généralement en fonction de la saison.

Hôtels et B&B (Pensionen)

La plupart des touristes qui parcourent l’Autriche logent dans un hôtel ou bien dans une Pension ou Gasthof (B&B ou pension). Les hôtels offrent plus de prestations, notamment des bars, restaurants et places de parking. Les Pensionen et maisons d’hôtes, plus petites, ont moins d’équipements standard, mais, parfois, leurs chambres sont plus spacieuses.

Deux étoiles

Les chambres sont fonctionnelles et le mobilier bon marché. La plupart facturent moins de 40/80 € la chambre simple/double. Autres caractéristiques : emplacement plus central qu’une auberge de jeunesse ; petit-déjeuner ordinaire ; douche dans la chambre.

Trois étoiles

C’est la catégorie moyenne, dans laquelle entrent la plupart des établissements. En majorité, les chambres simples coûtent 60-70 €, les doubles 120-130 € (à partir de 70/140 € la simple/double à Vienne). Les chambres sont agréables et propres, et le buffet petit-déjeuner correct. Généralement, elles proposent une connexion Wi-Fi ou le réseau Ethernet gratuitement ou moyennant une somme modique. Certains établissements ont pour spécialité l’accueil de séminaires. Douches et TV (souvent à écran plat) équipent les chambres.

Quatre et cinq étoiles

Dans une adresse quatre étoiles, attendez-vous à des équipements consacrés au bien-être ; dans un cinq-étoiles, les prestations sont grand luxe.
Chambres chez l’habitant
Les chambres chez l’habitant sont bon marché (environ 50 € la double). Dans la plupart des localités, vous verrez des panneaux Privat Zimmer (chambre privée) ou Zimmer Frei (chambre libre). En général, les hôtes sont accueillants, mais le niveau du service est moindre que dans les hôtels.
Locations
Les Ferienwohnungen (appartements tout équipés) sont très courants dans les stations de montagne, mais il faut parfois les réserver longtemps à l’avance. Le mieux est de s’adresser aux offices du tourisme locaux pour en obtenir la liste et les tarifs ou, quand c’est possible, de réserver en ligne via le site Internet de l’office du tourisme.

Résidences universitaires

Les Studentenheime (résidences universitaires) sont ouvertes aux touristes pendant les vacances d’été (de début juillet jusqu’à fin septembre environ). Certaines chambres ont une salle de bains privative. Les hôtes n’ont généralement pas accès à la cuisine commune. Vienne offre le choix le plus varié. Les offices du tourisme de Graz, Salzbourg, Krems an der Donau et Innsbruck pourront aussi vous en indiquer. On peut généralement tabler sur 20 € à 75 €/personne pour une nuit, petit-déjeuner parfois compris. Academia Hotels (01-401 76 55 ; www.academiahotels.at, en anglais ; 08, Pfeilgasse 3a, Vienne ; hchambres juil-sept ; j46 Strozzigasse) se charge des réservations pour ses résidences de Vienne, de Graz et de Salzbourg. Les prix susmentionnés concernent Vienne.