Tadjikistan

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Tadjikistan
  4. Vallée du Bartang

Vallée du Bartang

Rude et sauvage, la vallée du Bartang est l’une des plus sauvages et fascinantes du Pamir occidental. Des plaines alluviales fertiles apportent une touche de verdure à ces paysages rocheux et arides. Le maigre sentier n’est parfois séparé de la falaise et des eaux tumultueuses de la rivière que de quelques centimètres. Il n’est pas rare que des tronçons de la route deviennent presque impraticables, souvent avec des passages à gué où l’eau monte aux genoux. Cependant, des 4x4 robustes et quelques motocyclistes intrépides (munis d’une réserve d’essence pour 400 km) ont réussi à franchir la vallée d’un bout à l’autre en quelques jours. Une fois passé Ghudara, il est généralement possible de poursuivre jusqu’à Karakoul par la route du Pamir via Kök Jar et Shurali, où des géoglyphes (dessins tracés sur le sol) font penser à un calendrier solaire comme à Stonehenge.
Il est heureusement beaucoup moins éprouvant d’atteindre Geisev, sans conteste le plus beau site de la vallée du Bartang. On peut même y accéder avec un minivan Tangem.

Vallée de Geisev

La vallée de Geisev (Jizeu) constitue l’une des plus belles destinations pour une excursion courte dans la région, à travers des paysages idylliques rendus fertiles par les inondations saisonnières des lacs fluviaux bordés d’arbres. Les plus jolis de ces lacs servent de décor au petit village traditionnel de Geisev (prononcez Ji-sao) où le temps semble s’être arrêté entre les deux hameaux du haut et du bas. Pour pimenter la visite, il n’y a pas de route. L’accès se fait par un incroyable “téléphérique” : une guérite en bois (4 sièges) progresse en se balançant entre deux câbles parallèles au-dessus de la tumultueuse rivière, tirée à la manivelle.
Après la traversée en téléphérique, les premières maisons du village sont à deux heures de marche abrupte, la plupart du temps en plein soleil, au milieu d’éboulis. Encore trente minutes et vous arriverez au village du haut, où la splendeur de la vue éblouit. Plus haut encore, deux autres lacs et la ligne des hauts sommets vous invitent à continuer jusqu’aux lointaines estives.
Sept des quatorze maisons du village de Geisev sont des gîtes. Les propriétaires des gîtes vous trouveront un guide si vous voulez passer le col vers la vallée de Ravmed (2 jours de marche éprouvante avec bivouac).

Mis à jour le : 16 février 2015
Paramètres des cookies