Tadjikistan

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Tadjikistan
  4. Les Incontournables

Tadjikistan : Les Incontournables

Le meilleur du Tadjikistan

Route du Pamir

Depuis les vallées sauvages du magnifique Badakhchan, la route du Pamir construite par les Soviétiques monte jusqu’au plateau nu du Pamir et la ville de Mourgab, puis le long du lac azuréen de Karakol dans la superbe vallée d’Alaï au Kirghizstan. En chemin, vous croiserez des sépultures anciennes, des sources chaudes, des camps de yourtes isolés et des paysages à couper le souffle. L’une des plus belles expéditions en montagne du monde. Louez un 4X4 soviétique ou un vélo.

Vallée de Wakhan

 Le versant tadjik de la vallée du Wakhan est un véritable paradis caché. Bordée par le massif de l’Hindu Kuch et par une région perdue d’Afghanistan, la vallée est jalonnée de forts, de sanctuaires ismaélites et de pensions de villages gérées par d’accueillantes familles tadjikes. C’est un incontournable de toute expédition sur la route du Pamir et un éventuel point d’entrée en Afghanistan. Même Marco Polo fut impressionné en la traversant. Pour en tirer le meilleur parti, louez une voiture ou randonnez dans la vallée.

Randonnée dans la vallée de Geisev

La vallée de Geisev (Jizeu, prononcé Ji-sao, ou Jisev) est l’une des plus belles destinations pour une courte excursion dans la région. Ses paysages idylliques sont rendus fertiles par les inondations saisonnières des lacs fluviaux bordés d’arbres. Les plus jolis de ces lacs servent de décor au bourg traditionnel de Geisev, partagé entre hameaux du haut et hameau du bas. Aucune route ne dessert Geisev. L’accès au sentier ralliant le village se fait par un pont suspendu qui oscille au-dessus de la rivière. La guérite en bois abandonnée sur la rive appartenait au “téléphérique” à manivelle utilisé auparavant pour traverser

Monts Fan

Les montagnes au nord-ouest de Douchanbé sont la principale destination de trekking d’Asie centrale. Des lacs turquoise ponctuent les hautes vallées. Partez pour plusieurs jours de randonnée à la rencontre de bergers tadjiks, ou en voiture jusqu’aux Sept Lacs (Haft-Koul) de la vallée de Margouzor pour faire des randonnées d’une journée. On peut même visiter la ville sogdienne en ruine de Pendjikent. Vérifiez avant de partir si la frontière entre Samarcande et Pendjikent a rouvert.

Iskander-Koul

Entre Sarvoda et Aïni, la principale route de Douchanbé donne un aperçu du splendide paysage caché derrière les parois de la gorge. Le moyen le plus simple de le découvrir consiste à conduire jusqu’à l’Iskander-Koul, dont les eaux d’un bleu irisé semblent presque tropicales au soleil. À 2 195 m d’altitude, ce lac de montagne grandiose invite à la baignade, mais les frileux s’abstiendront, même l’été. À son approche, l’aridité des montagnes striées de filets d’oxyde de cuivre et de fer contraste avec les poches de végétation verdoyante qui bordent la rivière. Le décor naturel devient spectaculaire environ 1,5 km avant le lac, mais la vue reste à couper le souffle sur 6 km le long des rives. 

Mis à jour le : 7 octobre 2019

Articles récents

Paramètres des cookies