Hôtels et hébergements au Myanmar

Se loger au Myanmar

Les hébergements meilleur marché sont les auberges de jeunesse et les pensions familiales. Dans les régions les plus rurales, celles-ci se limitent à des chambres spartiates avec une simple moustiquaire, un ventilateur qui s’éteint à minuit (en même temps que le générateur) et une douche froide au bout du couloir. Dans la gamme moyenne, on trouve des hôtels et des pensions, privés, qui disposent d’une licence pour accueillir les étrangers.

Pour l’obtenir, ils doivent en principe proposer au moins 8 chambres, d’un certain standard. Dans leur vaste majorité, ils sont modernes mais suivent un modèle ordinaire et sans imagination : chambres carrelées et climatisées, dotées d’un frigo et d’une sdb privative avec eau chaude.

Dans les destinations les plus touristiques (Yangon, Bagan, lac Inle, Mandalay, Ngapali Beach), vous trouverez des hôtels et complexes hôteliers de luxe. Airbnb recense des hébergements au Myanmar (la plupart à Yangon), mais il est interdit à la population d’offrir un hébergement chez l’habitant. Les B&B officiels sont balbutiants (il en existe quelques-uns dans l’État karen) mais les nouvelles lois sur le tourisme devraient favoriser l’ouverture de davantage de structures.

En principe, le petitdéjeuner est compris dans le prix de la chambre. Le personnel peut très souvent changer votre argent, s’occuper de votre linge (à partir de 1 000 K par machine dans les pensions bon marché), trouver des vélos, réserver un taxi, vendre des billets de bus ou d’avion, et vous trouver un guide (anglophone).

Tous les établissements doivent remplir un formulaire d’enregistrement avec les détails du passeport et du visa du client.

Prix

Les hôtels et les pensions affichent leurs tarifs en dollars américains ($US) ou en kyats. Il est en général possible de payer dans les deux monnaies. Les prix des hôtels de catégories moyenne ou petits budgets incluent les taxes ; en catégorie supérieure, l’addition s’allonge généralement de 20% avec l’ajout des taxes et service. De rares hôtels de catégorie supérieure acceptent les paiements par carte bancaire.

Durant la basse saison (mai-octobre), le marchandage est possible dans la plupart des hôtels, qui proposent parfois directement des tarifs moins élevés.

 

Mis à jour le : 22 janvier 2019
Paramètres des cookies