Mongolie : Environnement

Géographie

Enclavée entre la Chine et la Russie, la Mongolie couvre une superficie environ trois fois égale à celle de la France. A l'époque de la conquête mongole, sous Gengis Khān et Kūbilaï Khān, elle forma un des plus vastes empires de tous les temps. Jusqu'au XXe siècle, le pays était deux fois plus grand qu'aujourd'hui et comprenait une partie de la Sibérie ainsi que la Mongolie Intérieure, aujourd'hui contrôlée par la Chine.
Avec une altitude moyenne de 1 580 m, c'est l'un des pays les plus élevés au monde. Ses plus hautes montagnes dressent leurs sommets à l'extrême ouest du pays. L'Altaï est coiffé de neiges éternelles et son point culminant, le Tavanbogd Uul (4 370 m) possède un magnifique glacier qui domine la Mongolie, la Russie et la Chine. Entre ces alignements montagneux s'étirent des terres arides et austères. Ailleurs, la Mongolie est piquée de nombreux lacs salés et d'eau douce dont le plus vaste, le Khövsgöl Nuur, contient 2% de la réserve d'eau douce de la planète. Le sud du pays est dominé par le Gobi, un désert austère qui offre cependant suffisamment de pâturages pour nourrir les troupeaux épars de moutons, de chèvres et de chameaux. Le reste du territoire est recouvert de prairies, habitat du fameux cheval takhi, dit cheval de Prjevalski, que Gengis Khān utilisa avec tant de succès pendant ses guerres de conquête.

Faune et flore

La moitié du territoire est recouverte de prairies. Certaines zones de la Mongolie centrale sont réputées pour leurs fleurs sauvages, comme l'edelweiss ou le rhododendron. Le nord est le domaine de la forêt sibérienne. Dans le désert de Gobi, le saxaul, arbuste d'Asie centrale, est essentiel pour lutter contre l'érosion et l'appauvrissement des sols, deux problèmes auxquels est confrontée cette région. Les dunes de sable ne correspondent malgré tout qu'à 3 % de la surface de ce désert, univers de pierres et de broussailles.
Les steppes sont parcourues par une faune tantôt sauvage, tantôt domestiquée, qui comprend notamment yacks, marmottes, gazelles et chevaux takhi, particulièrement protégés dans la réserve naturelle de Khustain Nurru. Le désert de Gobi est le lieu de prédilection de certaines espèces menacées, comme l'antilope à queue noire, le chameau sauvage ou le léopard des neiges. Le vautour noir et l'outarde Houbara font partie des 200 espèces d'oiseaux qu'abrite cette zone.

Mis à jour le : 17 mars 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Mongolie

Paramètres des cookies