Kyoto : Sécurité

Désagréments et dangers à Kyoto

L’archipel connaît son lot de catastrophes naturelles − séismes, tsunamis, éruptions, typhons et glissements de terrain. Il existe d’excellents systèmes de prévention publique et les procédures d’évacuation pour parer à ces désastres sont bien rôdées – malheureusement, ils ne sont pas infaillibles (le grand séisme de mars 2011 et le tsunami qui en a résulté en ont témoigné). En cas d’urgence, le personnel de votre hébergement constituera une bonne source d’informations. Vous pouvez aussi télécharger une application spécifique sur votre Smartphone.

Sécurité routière

Les conducteurs japonais sont en général prudents et courtois, mais soyez attentif à certains usages : Conduite à gauche. On roule sur la voie de gauche au Japon, avec un volant à droite. Feux tricolores. Attention, ils sont situés de l’autre côté du carrefour, loin de la zone d’arrêt. Clignotants. Certains conducteurs japonais ont la fâcheuse habitude d’attendre de s’être arrêtés au feu rouge ou engagés dans une intersection pour mettre leur clignotant (au lieu de prévenir de leur intention). Même si cela ne provoque pas de problèmes majeurs, il est bon de le savoir... Phares. Les conducteurs ont tendance à allumer leurs phares tardivement lorsque la visibilité est mauvaise, ce qui pose d’autant plus problème que la majorité des voitures sont grises, noires ou blanches au Japon. Casque. Le port du casque est obligatoire pour les motards.

Mis à jour le : 12 février 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon

Paramètres des cookies