Iran

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Iran
  4. homosexualité

Iran : homosexualité

Illégale, l’homosexualité est passible de centaines de coups de fouet, de peine de prison, voire de la peine de mort (les étrangers seraient sans doute tout simplement expulsés). Les voyageurs LGBTI peuvent néanmoins se rendre sans crainte dans le pays (les formulaires de visa et les services d’immigration ne s’intéressent pas à la sexualité). Évitez cependant les démonstrations d’affection en public.
Toutefois, l’Iran reconnaît les individus transgenres et autorise les opérations de transformation sexuelle. L’Iran arrive même au deuxième rang mondial (après la Thaïlande) pour le nombre d’interventions chirurgicales de ce type ; le gouvernement prend en charge la moitié des frais et reconnaît le changement de sexe sur les certificats de naissance.
Il est possible d’organiser des rencontres avec des gays et des lesbiennes, les applications de rencontre comme Grindr et Scruff n’étant pas censurées. La plupart des hôteliers ne poseront pas la question, mais si vous souhaitez un lit double, mieux vaut le faire en toute discrétion.

Mis à jour le : 26 février 2019

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Iran

Paramètres des cookies