Bali et Lombok : Comment s'y rendre

Transports pour Bali et Lombok

Si Jakarta, la capitale indonésienne, constitue la principale porte d’entrée aérienne du pays, de nombreux vols internationaux desservent également Bali et, dans une moindre mesure, Lombok.

Aéroport de Bali 

Le seul aéroport de Bali, Ngurah Rai Airport (DPS), est situé au sud de Kuta. De nombreuses agences de voyages y font néanmoins référence sous le nom de Denpasar (ou Bali).
Le nouveau terminal de l’aéroport a ouvert en 2013. On dénombre néanmoins de nombreux problèmes :
Les prix exorbitants des boissons et de la nourriture, même pour un aéroport.
La disposition sinueuse qui oblige les passagers en partance à suivre un très long  parcours parmi les boutiques.
Les longues files d’attente à l’immigration et aux douanes. Pour un tarif (illégal) de 750 000 Rp, les agents de l’immigration proposent de passer outre la queue.
Les escaliers mécaniques en panne.
Les rabatteurs proposant hébergements et transports à l’arrivée.
Les compagnies aériennes internationales comptent de nombreuses destinations en Autralie et en Asie, mais très peu de vols directs depuis/vers l’Europe.
Les compagnies nationales reliant Bali au reste de l’Indonésie changent fréquemment. 

Aéroport de Lombok

Aéroport international de Lombok (LOP). Proche de Praya, cet aéroport de plus en plus fréquenté dessert Bali et Java et propose des vols moins fréquents pour Nusa Tenggara, à l’Est. Il dessert aussi les plateformes internationales de Singapour et Kuala Lumpur. On peut acheter des billets d’avion dans des agences de voyages de Kuta, Mataram et Senggigi.

Depuis/vers la France

Il n’y a pas de vol direct pour Bali au départ de la France. Vous ferez au moins une escale à Shanghai, Singapour, Bangkok, ou Kuala Lumpur par exemple. Comptez en moyenne entre 17 et 25 heures de vol. Certains voyageurs atterrissent à Jakarta (à partir de 400 euros aller-retour) et en profitent pour visiter l’île de Java avant de rejoindre Bali en ferry.
Air France assure un vol quotidien pour Denpasar via Singapour. KLM, Malaysia Airlines, EVA Air, Thai Airways, China Eastern et de nombreuses autres compagnies desservent régulièrement Bali. 
En toutes saisons, en réservant longtemps à l'avance, vous pouvez trouver des offres autour de 700 euros aller-retour.
Les prestataires ci-dessous sont susceptibles de proposer des vols secs intéressants. 

Depuis/vers la Belgique

En vous y prennant bien à l'avance,  un vol (avec escales; environ 20heures) peut revenir à 500 euros hors saison et 700 euros en haute saison. Singapore Airlines, British Airways, Emirates et KLM comptent parmi les compagnies aériennes desservant Bali, en général avec 1 ou  2 escales. Brussels Airlines ne propose pas de vols à destination de l'Indonésie (il vous faudra transiter par Bangkok). 
Quelques transporteurs et agences recommandés :

Depuis/vers la Suisse

Des vols avec 1 ou 2 escales relient fréquemment Genève (ou Zurich) à Denpasar. Comptez  17 à 25 heures de trajet et au minimum 650 FS en basse saison et 950 FS en haute saison. Souvent en partage de code avec Singapore Airlines, Swiss assure plusieurs vols par semaine en direction de Bali. Parmi les autres compagnies, citons Quatar Airways et Emirates. 
Quelques transporteurs et agences utiles :

Depuis/vers le Canada

Depuis le Canada, il faudra transiter la plupart du temps par une ville nord-américaine ou européenne et ensuite une ville d’Asie. Ainsi, Air Canada, Singapore Airlines ou American Airlines proposent des vols pour Denpasar depuis Montréal avec deux, voire trois, escales. Le trajet Montréal-Denpasar prend au minimum 26 heures. Les tarifs aller-retour commencent à 1 200 $C. 
Quelques adresses utiles :

Mis à jour le : 6 juin 2018

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Indonésie

Paramètres des cookies