Inde du Sud : Si vous aimez

Forts et palais

L'histoire de l'Inde du Sud résulte d'une trame unique et colorée, où s'entremêlent dynasties belliqueuses et marchands et conquérants venus de la mer. De remarquables palais et forts témoignent aujourd'hui de ce passé tumultueux.
  • Mysore Le palais du Maharaja est l'un des plus grands et des plus spectaculaires d'Inde. Ce majestueux ensemble indo-musulman recèle des œuvres d'art rares, des vitraux, des sols en mosaïque et des boiseries délicatement sculptées.
  • Maharashtra La terre de Shivaji abrite presque autant de forts que le Rajasthan (au patrimoine royal particulièrement prolifique), avec des chefs-d'œuvre défensifs comme Daulatabad, camouflé au sommet d'une colline, ou Janjira, une forteresse dressée sur une île.
  • Hyderabad Le fort de Golconde, dont le coffre de pierres précieuses renfermait les diamants Hope et Koh-i-Noor, vient compléter les palais éthérés de la cité des Perles.
  • Fort de Bidar Si délabré et paisible qu'il est difficile de croire qu'il fut jadis le siège d'un puissant sultanat.

Plages

L'Inde du Sud possède le littoral le plus époustouflant du pays, avec des plages tropicales exceptionnelles à Goa et dans le Kerala. Les stations balnéaires s'animent généralement au coucher du soleil, lorsque les habitants viennent se promener et savourer sur la plage les en-cas des marchands ambulants.
  • Kerala Kovalam et Varkala, avec leurs ravissants croissants de sable blanc, leurs palmiers, leur phare (Kovalam) et leurs imposantes falaises (Varkala), sont absolument magnifiques.
  • Goa Même envahies de touristes, les plages de Goa gardent leur charme. Celles de Vagator et Palolem sont parmi les plus jolies, tout comme celle de Gokarna, juste à côté dans le Karnataka.
  • Mumbai (Bombay) À la tombée du jour, Chowpatty Beach invite à grignoter des spécialités locales originales et créatives, à regarder les passants et à admirer le coucher du soleil rose vif.

Bazars

Si les centres commerciaux géants se multiplient dans les grandes villes de l'Inde du Sud, les bazars traditionnels – avec leur enchevêtrement d'allées de boutiques vendant de tout : épices fraîchement moulues, bouquets de fleurs, ustensiles de cuisine et saris colorés – sont imbattables.
  • Goa Les nombreux marchés aux puces pour touristes attirent les foules sur la côte nord, tandis que les bazars locaux de Panjim (Panaji) et, surtout, de Margao (Madgaon) permettent de se promener dans une ambiance typique.
  • Mumbai À côté de ses centres commerciaux modernes, cette mégalopole possède de merveilleux marchés anciens : Mangaldas (tissus), Zaveri (bijoux), Crawford (viande et produits alimentaires) et Chor (antiquités).
  • Mysore Le fabuleux marché de Devaraja existe depuis environ 125 ans et réunit quelque 125 millions de fleurs, fruits et légumes.

Temples et ruines

Grands ou petits, les majestueux temples du sous-continent sont inégalés. Des tours psychédéliques du Tamil Nadu aux temples bouddhiques troglodytiques d'Ajanta et d'Ellora, le choix est aussi vaste que spectaculaire.
  • Tamil Nadu C'est un lieu de choix pour les temples fantastiques et imposants – tel le temple de Sri Meenakshi à Madurai – surmontés de magnifiques statues de divinités multicolores.
  • Ajanta et Ellora Ces magnifiques temples troglodytiques antiques creusés dans la roche, accrochés à une gorge en fer à cheval, sont vénérés pour leur signification spirituelle, mais aussi pour leur prouesse architecturale.
  • Hampi Temples roses et palais en ruine de ce qui fut la puissante capitale de Vijayanagar hantent un paysage de rochers et de montagnes.

Fêtes locales

Outre les diverses fêtes nationales, l'Inde du Sud possède ses propres réjouissances, qui vont des processions sacrées dans les temples aux trépidantes fêtes sur la plage.
  • Kerala Les fêtes du Kerala sont fabuleuses, surtout les défilés d'éléphants et les courses de bateaux. De beaux bateaux-serpents longs de 38 m s'affrontent lors du Trophée Nehru.
  • Festival de danse et de musique de Chennai Pendant six semaines, la ville fait le plein de musique, danse et théâtre carnatiques (et autres).
  • Tamil Nadu À la mi-janvier, Pongal célèbre la fin des moissons. Des marmites de pongal (mélange de riz, sucre, dhal et lait) sont préparées et servies à des vaches décorées.
  • Goa Pendant quatre jours, le carnaval de Goa marque le début du carême avec des cortèges colorés, des concerts et de nombreuses réjouissances.
  • Mumbai Mumbai propose d'intéressantes représentations et expositions artistiques durant les deux semaines de son Festival de Kala Ghoda.

Plaisirs urbains

S'il est vrai que la majorité des Indiens habitent dans des villages, la sophistication des villes indiennes n'a rien à envier à l'Occident. On y trouve une scène artistique fascinante, d'excellents restaurants et un style de vie raffiné.
  • Mumbai Mumbai a tout : la mode, le cinéma, l'art, les restaurants et une vie nocturne trépidante, sans oublier une architecture fantaisiste et de beaux panoramas sur l'eau.
  • Hyderabad Les merveilles architecturales des dynasties passées voisinent avec les restaurants raffinés, la vie nocturne et la scène artistique.
  • Bengaluru (Bangalore) Cette métropole cosmopolite est le centre du secteur informatique indien. Pris en sandwich entre les gratte-ciel de bureaux et les appartements vieillissants, les jardins luxuriants sont les poumons de la ville.
  • Puducherry (Pondichéry) Agréable ville côtière réputée pour son parfum français suranné, Puducherry est ce que l'Inde a de plus éclectique. Le quartier français abrite de jolies ruelles et des villas aux façades jaunes.

Stations climatiques

L'Inde du Sud possède le double attrait de l'ensoleillement et des montagnes qui permettent de se réfugier quand vient l'été. Les familles royales et les Britanniques – qui fuyaient la chaleur des plaines – ont été à l'origine de l'engouement pour les stations climatiques.
  • Tamil Nadu Les stations climatiques tamoules des Ghats occidentaux regorgent d'épaisses forêts de pins, de petits salons de thé, de vastes plantations de cardamome et d'ornements architecturaux de l'époque du Raj.
  • Matheran Prisée des habitants de Mumbai le week-end, Matheran est délicieusement pittoresque et décontractée (les voitures sont interdites). Un petit train original parcourt les 21 km de l'étroite voie ferrée qui mène à la route principale.

Méditation et yoga

L'art du bien-être est une vieille tradition dans le Sud. Les traitements ne manquent pas pour soigner la tête, le corps et l'esprit, avec une profusion de cours de méditation et de yoga.
  • Maharasthra La Vipassana International Academy, à Igatpuri, propose des cours intensifs de méditation dans la tradition du bouddhisme Theravada. Quant au fameux Osho International Meditation Resort, il transmet les enseignements de son charismatique (et controversé) fondateur, feu Bhagwan Shree Rajneesh.
  • Tamil Nadu L'ashram de Sri Aurobindo, à Puducherry (Pondichéry ;), dispense des cours visant à combiner yoga et science moderne.
  • Coimbatore L'Isha Yoga Center propose divers cours et retraites avec hébergement.
  • Puttaparthi Prasanthi Nilayam est l'ashram de feu Sri Sathya Sai Baba, gourou contesté mais très populaire.

Enclaves de voyageurs

On a parfois envie de faire une pause dans son voyage. De se reposer, de bavarder avec d'autres voyageurs, de lire, faire la sieste ou jouer aux cartes.
  • Hampi Le paysage de toute beauté et l'architecture de Hampi invitent à s'y attarder un peu, ce que font pas mal de visiteurs.
  • Arambol (Harmal) Si Goa est un repaire de voyageurs, Arambol en est l'épicentre. La plage est magnifique, les magasins et services nombreux, et l'hébergement bon marché.
Mis à jour le : 8 avril 2014
Vizeat

Articles récents

Paramètres des cookies