Chungcheongbuk-do

Pourquoi y aller

Seule province enclavée du pays, le Chungcheongbuk-do (충청북도) – ou “Chungbuk”, comme on le surnomme – est principalement montagneux et agricole. Dans cette région plutôt calme, les grandes villes présentent peu d’intérêt. Les bibliophiles souhaiteront peut-être faire un pèlerinage à Cheongju, où des moines bouddhistes imprimèrent en 1377 le Jikji, le plus vieux livre encore existant imprimé avec des caractères mobiles métalliques.
Le charme de la province réside dans ses bourgades et ses trois parcs nationaux, dont les nombreux sites bouddhiques fascinent par leur histoire ou leur architecture. Vous pourrez y gravir les sommets du Sobaeksan, couverts d’azalées, descendre dans les grottes de Gosu Donggul, ou profiter simplement de la vue le long de la rivière et près du lac Chungju-ho. Mentionnons également le Guin-sa, un temple bouddhique niché dans une étroite vallée, aussi imposant que les montagnes qui l’encadrent.

Quand partir

cheongju-cc

À ne pas manquer

  1. Une randonnée parmi des paysages montagneux à Danyang.
  2. Une balade en mai, dans le parc national de Sobaeksan, en pleine floraison des azalées.
  3. Un séjour monastique au Guin-sa, temple moderne à flanc de colline.
  4. La pagode à 5 niveaux du parc national de Songnisan, et une nuit dans un yeogwan (petit hôtel familial) .
  5. À Cheongju, le Jikji, plus ancien livre imprimé avec des caractères mobiles à nous être parvenu.
  6. Les sculptures bouddhiques et les ruines de Mireuksaji, dans le Parc national de Woraksan.
  7. Le spa de Suanbo, pour balayer tous les soucis.
  8. Une croisière sur le lac Chungju-ho, avec, à la clef, un paysage enchanteur.
Mis à jour le : 3 décembre 2019

À voir à faire en Corée du Sud

Parc national de Woraksan

L’itinéraire de randonnée le plus apprécié part de Deokju. Un sentier facile mène à Deokjusan-seong (Deokju), forteresse de la fin de l’ère Silla en partie restaurée, avant de grimper au temple Deokju-sa. Le chemin se poursuit ensuite sur 1,5 km jusqu’au Ma-aebul (“Bouddha gravé”), paroi rocheuse dans laquelle a été taillée une effigie du Bouddha, pour atteindre, après 3,4 km de montée assez rude, le sommet du Yeong-bong (1 097 m). Comptez 3 heures 30 entre le Deokju-sa et le Yeong-bong. Vous pouvez aussi rejoindre le Yeong-bong en partant du village de Songgye-ri (4,3 km, 3 heures).

  • Deokju-sa

    site bouddhique

    덕주사 Ce temple proche de Deokjusan-seong est une reproduction. L’original avait été bâti à la...

    Lire la suite
  • Mireuksaji

    site bouddhique

    Près de Mireuk-ri, ce temple bouddhique en pierre date de la fin de la période Silla ou du début de...

    Lire la suite

Danyang

  • Gosu Donggul

    grotte

    고수동굴 ; Ce fantastique réseau d’étroites grottes calcaires, vieux de 150 000 ans,...

    Lire la suite

Cheongju

  • Cheongju Early Printing Museum

    musée

    고인쇄박물관 Ce petit musée retrace la fabrication du Jikji, à ce jour tenu pour le plus ancien...

    Lire la suite
  • Sangdang San-seong

    forteresse

    상당산성 Construite dans les années 1590 sur les pentes du mont Uamsan, cette vaste forteresse...

    Lire la suite

Chungju-ho

  • Centre du patrimoine culturel de Cheongpung

    site historique

    청풍문화재단지Quand le secteur fut inondé pour créer le barrage et le lac Chungju-ho, plusieurs...

    Lire la suite
  • Lac Chungju-ho

    croisières

    Très courues le week-end et en haute saison, ces croisières se prêtent à voyager, via Janghoe, de...

    Lire la suite
Paramètres des cookies