Cambodge

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Cambodge
  4. Fêtes et festivals

Cambodge : Fêtes et festivals

L'agenda du Cambodge

 

Janvier

Le pic de la saison touristique quand les Européens et les Américains, fuyant l’hiver, affluent à Phnom Penh, Siem Reap et sur la côte Sud. Le Nouvel An chinois et vietnamien tombe parfois en janvier.

Chaul Chnam Chen (Nouvel An chinois)

Les Chinois du Cambodge célèbrent leur Nouvel An entre fin janvier et mi-février ; il équivaut à la fête du Têt pour les Vietnamiens. Les commerces de Phnom Penh, essentiellement tenus par des Chinois, ferment durant les festivités et des danses du dragon ont lieu dans toute la ville. Les Vietnamiens qui vivent 
au Cambodge retournent en nombre dans leur pays pour une semaine ou plus.

Février

Également très touristique, février est souvent le mois du Nouvel An chinois et de la fête du Têt. La Saint-Valentin émoustille les jeunes Cambodgiens.

Défilé de marionnettes géantes

Cet événement caritatif se déroule à Siem Reap. Organisations locales, orphelinats et entreprises se réunissent pour fabriquer de gigantesques marionnettes représentant des animaux, des divinités ou des personnalités contemporaines, et qui sont promenées le long de la rivière comme pour un défilé de carnaval.

Avril

Le mois le plus important du calendrier khmer, avec le Nouvel An à la mi-avril. La température proche de 40°C fait fuir les touristes.

Chaul Chnam Khmer (Nouvel An khmer)

Les festivités durent trois jours pendant lesquels les Cambodgiens font des offrandes aux vat, nettoient leur maison et échangent des cadeaux. L’ambiance est joyeuse, notamment dans les campagnes où les villageois se livrent à des batailles d’eau. Les Khmers viennent en nombre à Angkor – évitez cette période si vous souhaitez découvrir les temples dans le calme. Cependant, le Nouvel An khmer semble paisible, comparé à l’effervescence qu’il suscite en Thaïlande ou au Laos.

Mai

Le début de la basse saison touristique avec l’arrivée de la mousson (qui dure jusqu’en août), et parfois quelques poussées de grosse chaleur pour accueillir 
la saison des mangues et d’autres fruits délicieux.

Chat Preah Nengkal (Cérémonie du Sillon sacré)

Conduite par la famille royale, cette cérémonie est un rituel agricole qui marque le commencement de la plantation du riz. Elle se déroule début mai devant le Musée national, près du Palais royal à Phnom Penh. Selon la tradition, les bœufs royaux pressentiraient les récoltes fastes ou calamiteuses.

Visakha Puja (Fête du Bouddha)

Les célébrations de la naissance, de l’illumination et de la parinibbana (mort) du Bouddha se concentrent dans les vat. La fête, qui tombe le 8e jour du 4e mois lunaire, est particulièrement mémorable à Angkor Vat, où des moines effectuent des processions aux flambeaux.

Septembre

Habituellement le mois le plus humide avec des inondations sporadiques le long du Mékong. Deuxième plus importante fête du calendrier khmer, P’chum Ben tombe généralement en septembre.

P’chum Ben (Fête des Morts)

Lors de cette fête, comparable à la Toussaint, on rend hommage aux défunts par des offrandes aux vat : argent, fleurs, cierges et encens, ainsi que nourriture et boissons, sont transmis par l’intermédiaire des moines. La fête dure plusieurs jours, pendant lesquels les fidèles bouddhistes doivent visiter sept temples. Rendez-vous au village de Vihear Sour dans la province de Kandal, à 35 km au nord-est de Phnom Penh, pour assister à d’authentiques courses 
de buffles et à des compétitions de lutte khmère.

Octobre

Les pluies perdurent souvent en octobre (elles ont provoqué des inondations majeures ces dernières années à Siem Reap) et la campagne est d’un vert luxuriant.

Bon Om Tuk (Fête de l’Eau)

Célébrant la victoire de Jayavarman VII sur les Cham, qui occupaient Angkor en 1177, cette fête marque aussi l’inversion du cours du Tonlé Sap, un remarquable phénomène naturel. C’est l’un des événements les plus importants du calendrier khmer et une période idéale pour visiter Phnom Penh ou Siem Reap : des courses de bateaux ont lieu sur le Tonlé Sap et la rivière Siem Reap ; chaque barque est abondamment décorée et propulsée par 40 rameurs. Jusqu’à 2 millions de visiteurs affluent dans la capitale pour les réjouissances, aussi réservez votre hébergement bien à l’avance. Un drame a malheureusement endeuillé Bon Om Tuk en 2010, quand une bousculade a fait 350 morts sur un pont reliant la ville et Koh Pich (île du Diamant).

Novembre

Novembre amène la saison sèche et venteuse, quand démarre la période la plus agréable pour visiter le pays (elle dure jusqu’en janvier ou février). Bon Om Tuk tombe souvent en novembre.

Angkor Photo Festival

Le festival de la photo d’Angkor est devenu un événement régulier à Siem Reap. Des photographes résidents et régionaux rencontrent des jeunes dans les temples et leur enseignent les secrets de leur art. Des expositions sont organisées dans toute la ville.

Kampot Writers & Readers Festival

Inauguré en 2015, ce festival littéraire qui se tient durant 4 jours, propose débats, lectures de poésie, expositions d’art, concerts et ateliers créatifs à Kampot.

Décembre

Noël et le Nouvel An constituent le pic de la haute saison à Angkor et dans les principales stations balnéaires ; réservez longtemps à l’avance. Inscrivez-vous à un marathon ou une course cycliste pour soutenir une bonne cause.

Semi-marathon international d’Angkor Vat

Créé il y a plus de 15 ans pour offrir des prothèses aux victimes des mines antipersonnel, cet événement continue de financer des œuvres caritatives et offre le choix entre un demi-marathon de 24 km, une amusante course à pied de 10 km et diverses courses cyclistes. Moins célèbre que les marathons de Londres, Paris ou New York, il les bat de loin pour le cadre : les fabuleux temples d’Angkor.

Mis à jour le : 9 juillet 2018

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.