San Francisco : Comment s'y rendre

Aller à San Francisco

Se rendre à San Francisco en avion

En plus de celui de San Francisco (SFO), il existe deux autres aéroports internationaux dans la région, à Oakland (OAK) et San José (SJC). Sachez qu’il faut du temps pour rejoindre San Francisco depuis les aéroports d’Oakland et de San José, et que cela revient cher – ces frais risquent d’annuler les économies que vous pourriez avoir fait sur le billet d’avion. En revanche, les retards liés aux conditions météorologiques sont moins fréquents à l’Oakland International Airport qu’au San Francisco International Airport.

Contrôles de sécurité

Si vous faites une escale aux États-Unis avant San Francisco, vous devrez vous soumettre aux formalités d’immigration et de douanes dans le premier aéroport où vous atterrirez, même si vous prenez immédiatement une correspondance. Vos empreintes digitales seront relevées et vos renseignements biométriques seront vérifiés (infos détaillées sur le site).
Vous devrez présenter votre carte d’embarquement et votre pièce d’identité pour passer les points de contrôle de sûreté de l’aéroport (30 min en moyenne). Certains voyageurs sont susceptibles de faire l’objet d’une seconde inspection, consistant en une fouille corporelle sommaire et en un examen du bagage à main.
Les règles de sécurité aéroportuaires interdisent l’introduction de nombreux objets courants en cabine. Consultez les dernières restrictions en date auprès de la Transportation Security Administration (TSA), l’agence américaine chargée de la sécurité dans les transports.
Tous les liquides et gels doivent être conditionnés dans des flacons de 100 ml maximum, regroupés dans une pochette transparente refermable d’une contenance d’un quart de litre. Certaines exceptions sont prévues, notamment pour les médicaments, qui devront être déclarés.
Les bagages enregistrés sont systématiquement contrôlés afin de déceler la présence d’explosifs ; la TSA peut ouvrir vos bagages pour confirmation visuelle. Ne verrouillez pas vos bagages ou utilisez un cadenas approuvé par la TSA, comme ceux de Travel Sentry, sans quoi les services de sécurité le fractureront.

San Francisco International Airport

Le San Francisco International Airport (SFO) est l’un des aéroports les plus fréquentés du pays. Situé à 22 km au sud du centre-ville, il est accessible en voiture par la Hwy 101. 

BART

Un train express BART direct (30 min) assure la liaison entre l’aéroport et le centre-ville. À l’aéroport, la station est reliée au terminal international. Vous pourrez acheter vos billets aux distributeurs installés dans les stations BART.

BUS

SamTrans, le bus express n°398 met 30 à 45 minutes pour atteindre le Transbay Transit Center du quartier de SoMa. Airport Express relie toutes les heures (5h30-0h30) l’aéroport de San Francisco au Sonoma County (38 $) et au Marin County (30 $).

NAVETTES (SHUTTLE BUS)

Différentes compagnies assurent un service de navette depuis/vers l’aéroport (aller 19-25 $, plus pourboire). Les départs ont lieu au niveau de la zone des guichets située à l’étage (et non en bas, au niveau de la zone de livraison des bagages). Comptez 45 minutes pour la plupart des destinations dans la ville de San Francisco. Pour rejoindre l’aéroport depuis n’importe quel point de la ville, appelez au minimum 4 heures avant le décollage pour réserver une place dans une navette. Vous pourrez contacter notamment : SuperShuttle, Quake City et American Airporter Shuttle.

TAXI

La course en taxi jusqu’au centre-ville coûte entre 50 et 65 $, pourboire non inclus. Départ depuis le niveau inférieur, près de la zone de livraison des bagages.

VTC

Les services de VTC comme Lyft et Uber desservent le San Francisco International Airport. Comptez de 35 à 60 $ pendant les heures creuses pour un trajet direct, selon la circulation et votre destination. Les VTC attendent devant le hall des départs.

VOITURE

Le trajet en voiture entre l’aéroport et la ville peut ne pas prendre plus de 25 minutes quand la circulation est fluide ; aux heures de pointe le matin ou le soir, mieux vaut prévoir 1 heure. Si vous vous dirigez vers l’aéroport via la Hwy 101, veillez à bien prendre la sortie San Francisco International Airport, et surtout pas la sortie Airport Rd qui dessert des parkings et des entrepôts.

Oakland International Airport

L’Oakland International Airport (OAK) est situé 25 km à l’est de Downtown.

BART

Les trains express BART sont le moyen de transport le moins cher pour rallier San Francisco depuis l’aéroport d’Oakland. Ils partent toutes les 10 à 20 minutes du Terminal 1 en direction de la station Coliseum, où une correspondance vers le centre de San Francisco est assurée. Les trains circulent de 5h à minuit du lundi au vendredi, de 6h à minuit le samedi, et de 8h à minuit le dimanche.

NAVETTES (SHUTTLE BUS)

Airport Express relie toutes les 2 heures (5h30-21h30) l’aéroport d’Oakland au Sonoma County (38 $) et au Marin County (30 $). SuperShuttle assure des trajets collectifs vers San Francisco. Comptez 75 $ pour 3 passagers maximum. Réservation indispensable.

TAXI

Les taxis attendent le long du trottoir à la sortie de l’aéroport. Comptez entre 35 et 55 $ pour Oakland, et entre 70 et 90 $ pour San Francisco.

VTC

Les services de VTC comme Lyft et Uber desservent l’OAK. Comptez de 40 à 80 $ hors période de pointe pour rejoindre San Francisco, selon la circulation et l’adresse de votre destination.

Norman Y Mineta San José International Airport

Situé à 80 km au sud de San Francisco, le San José International Airport (SJC) est le moins pratique des trois aéroports de la région. Le trajet en voiture est direct via la Hwy 101, mais la circulation est dense aux heures de pointe. La navette gratuite Airport Flyer (bus n°10 ; 5h-23h30) de la VTA (Valley Transit Authority) part toutes les 15 à 30 minutes des terminaux de l’aéroport pour la gare Caltrain de Santa Clara (Railroad Ave et Franklin St) ; de là, des trains Caltrain (aller 10,50 $ ; 1 heure 30) vont jusqu’à San Francisco. Le terminus à San Francisco se trouve à l’angle de 4th St et de King St. Les trains Caltrain circulent de 5h à 22h30 en semaine, de 7h à 22h30 le samedi, et de 8h à 21h le dimanche.

Depuis/vers la France

Réservez tôt! Un vol en milieu de semaine et hors saison – de l’automne au printemps, hors vacances scolaires – sera moins cher, même si la guerre des prix fait rage toute l’année. Air France et United assurent des vols directs Paris-San Francisco (11 heures). Delta Air Lines propose des vols en partenariat avec Air France. Comptez à partir de 360 euros pour un aller-retour (vol direct) en basse saison.
Quelques adresses utiles : Les Connaisseurs du VoyageTUI, US Airways et Voyageurs du Monde.

Depuis/vers la Belgique

Il n’existe pas de vols directs vers la Californie depuis la Belgique. De nombreuses compagnies proposent des vols avec escale(s). Pour un aller-retour Bruxelles-San Francisco en basse saison, il vous faudra débourser un minimum de 550 euros. Pour un vol sans escale (et des tarifs plus intéressants), vous pouvez rejoindre Paris par le Thalys en 1 heure 20, et partir avec l’une des compagnies mentionnées ci-dessus.
Quelques adresses utiles : Aer Lingus (low cost), AirstopBrussels Airline, Connections, Gigatours/Éole et Lufthansa.

Depuis/vers la Suisse

Swiss et United proposent des vols directs pour San Francisco au départ de Zurich (elles travaillent en partenariat sur cette ligne). D’autres compagnies proposent des vols avec escale. Un aller-retour Zurich-San Francisco en basse saison revient au minimum à 860 FS (11 heures 15). Vous pouvez également vous renseigner auprès de l’agence STA Travel.

Depuis/vers le Canada

Air Canada assure des vols directs pour San Francisco au départ de Montréal, Toronto, Calgary, Edmonton et Vancouver. Comptez à partir de 630 $C (6 heures 20) au départ de Montréal et à partir de 380 $C depuis Vancouver (2 heures 20). Renseignez-vous également sur les vols directs assurés par United. Il revient parfois moins cher de voyager par la route jusqu’à la première ville américaine, puis de prendre un vol intérieur. Quelques adresses utiles : ExpediaTravel Cuts et Travelocity.

Se rendre  à San Francisco en bus

Le Temporary Transbay Terminal est desservi par les compagnies suivantes :
AC Transit Bus pour l’East Bay (zone est de la Baie)
Greyhound Bus quotidiens pour Los Angeles, Truckee (près du Lake Tahoe) et d’autres destinations.
Megabus Compagnie low cost reliant San Francisco à Los Angeles, Sacramento et Anaheim.
SamTrans Bus vers le Sud, Palo Alto et la côte pacifique.

Se rendre à San Francisco en train

Le train peut être pratique pour rejoindre San Francisco et se déplacer dans la région de la Baie. Les trains Caltrain assurent la liaison entre San Francisco, différents points de la Silicon Valley et San José. Amtrak dessert les gares d’Oakland et d’Emeryville (près d’Oakland), d’où partent des bus gratuits vers le Ferry Building et la gare Caltrain de San Francisco, ainsi que vers Jack London Square à Oakland. Des pass Amtrak, valables pour 15 jours de trajets sur une période de 330 jours (à partir de 459 $), sont utilisables partout en Californie. La plupart des trains Amtrak au départ d’Oakland ne vont pas plus loin que Sacramento ; plusieurs services sont toutefois assurés chaque jour par des trains longue distance avec service de restauration, wagons-lits et compartiments privés.
Ainsi, le Coast Starlight relie Los Angeles à Seattle via Emeryville/Oakland en 35 heures d’un trajet spectaculaire. Le California Zephyr part de Chicago, puis traverse les Rocheuses et la Sierra Nevada enneigée avant d’atteindre Oakland, son terminus (51 heures). Il y a presque toujours des retards, mais quel aventure ! Pour un trajet Chicago-Oakland, comptez à partir de 174 $.

Se rendre à San Francisco en voiture

Sauf en pleine nuit, entrer dans San Francisco en voiture est un véritable cauchemar. Si vous arrivez en voiture ou à moto, le mieux est de laisser votre véhicule garé le temps de votre séjour et de vous déplacer par les transports en commun, à vélo, en VTC ou en taxi.

Mis à jour le : 6 février 2020

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le guide Lonely Planet qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur des Etats-Unis

Paramètres des cookies