San Francisco : Visa

Formalités d'entrée à San Francisco

Les conditions d’entrée sur le territoire américain sont particulièrement susceptibles de modifications. Avant le départ, il est impératif de contacter les représentations des États-Unis pour s’assurer que la législation relative aux visas et passeports n’a pas changé. Vous pouvez consulter le site du Département d’État américain (US Department of State) pour obtenir des renseignements (liste des consulats américains à l’étranger, délais d’attente pour l’obtention d’un visa pays par pays, etc.) et télécharger des formulaires. Nous vous conseillons de scanner ou de photocopier tous vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes bancaires, police d’assurance, billets de train/d’avion/de bus, permis de conduire, etc.), afin de faciliter leur remplacement en cas de perte ou de vol. 

Passeport

Votre passeport devra être valable au moins 6 mois après la date prévue de votre départ des États-Unis.

Programme d’exemption de visa et ESTA

Le programme d’exemption de visa (VWP, Visa Waiver Program) des États-Unis permet aux ressortissants de 38 pays (dont la France, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse) de se rendre aux États-Unis sans visa pour des séjours touristiques ou d’affaires d’une durée maximale de 90 jours (aucune prorogation n’est autorisée). Les visiteurs pouvant prétendre au VWP doivent faire une demande en ligne d’autorisation électronique de voyage (ESTA ; Electronic System For Travel Authorization) au moins 3 jours avant leur arrivée (frais 14 $, payables en ligne ; gare aux sites frauduleux). L’autorisation est valable 2 ans ; vous devrez effectuer une nouvelle demande en cas de renouvellement de votre passeport ou de changement de situation.

Ressortissants canadiens

Les Canadiens n’ont aucune formalité à accomplir ; ils peuvent séjourner 6 mois aux États-Unis avec un passeport valide.

Visa requis

Vous devez effectuer une demande de visa dans les cas suivants :

  • Vous avez voyagé en Iran, en Irak, en Libye, en Syrie, au Soudan, au Yémen ou en Somalie depuis le 1er mars 2011 ou avez la (double) nationalité iranienne, soudanaise, irakienne ou syrienne – ce qui ne vous rend pas éligible au VWP.
  • Vous n’êtes pas ressortissant d’un pays relevant du VWP.
  • Vous souhaitez séjourner plus de 90 jours aux États-Unis.
  • Vous souhaitez travailler ou étudier aux États-Unis.

Entrer aux États-Unis

Vous devrez remplir un formulaire de déclaration douanière, qui vous sera souvent remis dans l’avion (il est généralement disponible à l’enregistrement). Remplissez-le entièrement avant d’arriver au guichet de l’immigration, en veillant à éviter les ratures. À la question “US Street Address”, indiquez l’adresse où vous passerez la première nuit (une adresse d’hôtel suffit).
Tous les voyageurs sont tenus de pouvoir produire leur billet de retour ou un aller simple pour une prochaine destination, et de prouver qu’ils disposent de ressources financières suffisantes pour couvrir les coûts du voyage.
Si vous arrivez aux États-Unis par la route (via le Canada ou le Mexique), l’ESTA n’est pas exigée. Vous devrez remplir un formulaire I-94 à l’arrivée et payer 6 $.
Indépendamment de l’ESTA ou de ce que votre visa stipule, l’officier de l’immigration est habilité à vous refuser le droit d’entrer aux États-Unis et à mettre des conditions à votre séjour. Il vous demandera quels sont vos projets. N’insistez pas trop sur le fait que vous avez des amis, de la famille ou des contacts professionnels aux États-Unis, pour ne pas laisser croire que vous pourriez être tenté de prolonger votre séjour. Veillez à être correctement habillé et à rester courtois.

Mis à jour le : 6 février 2020

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Une collection pour partir à l'aventure le long de routes mythiques

Paramètres des cookies