Venice

Vous auriez adoré vivre l’âge d’or hippie ? Descendez sur la promenade pour humer l’air empli d’effluves d’encens de Venice, ville balnéaire bobo-bohème et refuge historique des artistes, adeptes du New Age, vagabonds et autres esprits libres.
Artist: Jill Sutherland – Livinlargephoto.com; IMAGE: Robert Landau/Alamy ©

L’essentiel en un jour

M Prenez place au milieu des barbus branchés dans la queue de l’Intelligentsia : vous y dégusterez ce qui est certainement le meilleur café de la ville. Sirotez-le sur Abbot Kinney Blvd en vous imprégnant de l’ambiance bobo des boutiques et galeries.
R Le menu du midi chez Joe’s est une succulente affaire. Vous pourrez ensuite déambuler vers les Venice Canals (canaux de Venice ; p. 109). Ensuite, direction le Venice Boardwalk pour regarder les Musclors s’entraîner à Muscle Beach, regarder des street artists à l’œuvre et admirer les performances impressionnantes des jeunes skateurs au skatepark.
N La nuit tombée, direction Rosa Ave. Au choix : vin et charcuterie à Venice Beach Wines ou cocktails à tomber et pâtes à se damner chez Tasting Kitchen. Retournez sur Abbot Kinney Blvd où se déroule le First Friday le 1er vendredi du mois. Les dimanche et lundi ne sont pas en reste, grâce aux concerts de jazz gratuits du Hal’s Bar & Grill.

À ne pas manquer

Skatepark de Venice Beach

Des générations de skateurs ont massacré le Boardwalk, mais une zone bétonnée aujourd’hui délimitée de manière officielle se fond dans l’acier du Venice Beach Skate Park(1800 Ocean Front Walk ; aube-crépuscule) sur 5 km2 de rampes verticales, de transitions et d’aires de street avec vue imprenable sur l’océan. La bonne vieille piste à l’ancienne et le “pool”, de renommée mondiale, sont les plus appréciés des spectateurs.

Muscle Beach

Les adeptes de la musculation un brin exhibitionnistes pourront bronzer tout en soulevant de la fonte à Muscle Beach(www.musclebeach.net ; 1800 Ocean Front Walk ; 10 $/jour ; 8h-19h mai-sept, 8h-18h oct-avr), célèbre espace de gym de plein air qui a vu Arnold Schwarzenegger sculpter son corps.

Graffiti Park

Venice Beach a une longue histoire avec le street art, mais il aura fallu plusieurs décennies de bataille avec les autorités pour que les artistes jusque-là hors-la-loi l’emportent. Aujourd’hui, les Picasso des aérosols taguent en toute liberté sur les tours et le mur en béton du Venice Beach Graffiti Park(1800 Ocean Front Walk ; aube-crépuscule), près du skatepark.

Mis à jour le : 26 janvier 2017
Paramètres des cookies