-->

La Côte sud

En moins d'une demi-heure de voiture depuis Soufrière, on bascule d'un monde à l'autre. Fini les pics et les montagnes acérées, les virages en épingle à cheveux, la végétation ultraluxuriante. Au fur et à mesure que l'on se dirige vers Vieux Fort, à la pointe sud de l'île, le relief se fait vallonné, puis ondulant, et s'adoucit jusqu'à devenir une plaine. Les parcelles agricoles laissent la place à des étendues broussailleuses battues par les vents. Ici, le climat est moins lourd, moins humide. Les infrastructures touristiques sont limitées mais suffisantes, et les quelques plages du secteur ne sont jamais bondées.
Peu de visiteurs prennent le temps de s'attarder dans le sud de l'île. C'est dommage, car les bonnes surprises ne manquent pas, à commencer par les villages de pêcheurs de Choiseul et de Laborie, au caractère authentiquement créole. L'artisanat traditionnel a pu également s'y épanouir. À Vieux Fort, deuxième ville de l'île après Castries, les fous de glisse ne jurent que par le kitesurf et la planche à voile.

Mis à jour le : 11 novembre 2012