Punta Cana et le Sud-Est

Pourquoi y aller

Mer turquoise, sable blanc, cocotiers : les plages du Sud-Est, sans conteste les plus belles de l’île, sont à la fois synonymes de paradis tropical et de tourisme de masse. L’aéroport de Punta Cana voit débarquer chaque année plusieurs millions de touristes, séjournant pour la plupart dans des resorts ou hôtels avec formules tout compris. De fait, la majeure partie du littoral entre Punta Cana et Uvero Alto a été investie par de rutilants hôtels-clubs, offrant à leur clientèle internationale un cadre idyllique et de multiples activités. Si ce type de vacances n’est pas votre tasse de thé, sachez qu’en dehors de Punta Cana, des stations balnéaires moins bondées, telles Bayahibe et Juan Dolio, possèdent des plages peu fréquentées et des récifs coralliens préservés. Par ailleurs, des sites à l’écart comme la Playa El Limón, au-delà des plantations de canne à sucre et des montagnes de l’arrière-pays, présentent un aspect différent, mais tout aussi enchanteur du Sud-Est.

À ne pas manquer

  1. La détente à Punta Cana devant des plages immaculées et les buffets tout compris des hôtels-clubs.
  2. L’exploration de mangroves tapissées de palétuviers lors d’une tranquille excursion en kayak dans le Parque Nacional Los Haitises.
  3. Une sortie de snorkeling ou de plongée dans les eaux cristallines du Parque Nacional Cotubanamá.
  4. La vue à couper le souffle depuis le sommet de la Montaña Redonda.
  5. Une plongée dans le monde fascinant de la Cueva de las Maravillas.
  6. Quelques jours sur la plage de Juan Dolio, la plus belle aux abords de Saint-Domingue.
  7. Une balade sur la Playa Limón, une plage sauvage et balayée par le vent.
  8. Un match des Estrellas Orientales à San Pedro de Macorís, la capitale dominicaine du base-ball.
  9. Un repas de langoustes au Las Palmas, restaurant de grillades à Dominicus Americanus.
Mis à jour le : 17 novembre 2020

À voir à faire en République Dominicaine

La Romana

  • Isla Catalina

    île

    Au XVIe siècle, des corsaires, comme sir Francis Drake, rôdaient autour de l’Isla Catalina pour...

    Lire la suite
  • Golf de Casa de Campo

    parcours de golf

    Sur le domaine de la Casa de Campo figurent quatre parcours de golf conçus par Pete Dye, dont le...

    Lire la suite
  • Altos de Chavón

    reconstitution

    Ce “village méditerranéen du XVIe siècle”, imaginé par un créateur de décors de cinéma de la...

    Lire la suite

Bávaro et Punta Cana

  • Ojos Indígenas Reserva Ecológica

    réserve naturelle

    À 500 m au sud du Puntacana Resort & Club (dont il fait partie ; ), ce parc écologique couvre...

    Lire la suite

Bayahibe et Dominicus Americanus

  • Isla Saona

    réserve naturelle

    Une fantastique plage de sable blanc ombragée de palmiers et une eau aigue-marine bercée par une houle...

    Lire la suite
  • Parque Nacional Cotubanamá

    réserve naturelle

    Outre l’Isla Saona, que se contentent de visiter la plupart des touristes, le Parque Nacional...

    Lire la suite
  • Padre Nuestro

    grotte

    Situé au cœur du Parque Nacional Cotubanamá, Padre Nuestro est un tunnel sinueux de 290 m rempli...

    Lire la suite
  • Cueva del Puente

    grotte

    Le Parque Nacional Cotubanamá abrite plus de 400 grottes, dont beaucoup contiennent des pictographes...

    Lire la suite
  • Isla Catalinita

    réserve naturelle

    Cet îlot inhabité, à la lisière est du Parque Nacional Cotubanamá, est une halte lors des circuits...

    Lire la suite
  • Bayahibe SUP

    sports aquatiques

    Cette adresse suédoise propose de rejoindre en paddle des plages autrement inaccessibles autour de...

    Lire la suite

Bayahibe et Dominicus Americanus Snorkeling et plongée

Avec l’eau cristalline et chaude des Caraïbes, des récifs coralliens préservés, de nombreux poissons et autres créatures marines, Bayahibe est sans doute le meilleur endroit du pays pour la plongée et le snorkeling. La plongée est généralement “plus facile” (donc idéale pour les débutants) que sur la côte nord, où le terrain sous-marin est moins plat, l’eau plus fraîche et la visibilité moins bonne.

  • Scubafun

    plongée

    Établi depuis plus de 20 ans et situé dans l’artère principale au coeur de la ville, ce centre de...

    Lire la suite
  • Casa Daniel

    plongée

    Ce centre de plongée, dirigé par des Suisses, propose des plongées, ainsi que des brevets PADI....

    Lire la suite

Boca de Yuma

À plusieurs kilomètres à l’ouest sur la route du parc national, la Cueva de Bernaaube-crépuscule) est une vaste grotte avec quelques pictographes taïnos, des stalactites et des stalagmites. Un gardien est généralement assis à l’entrée et vous accompagnera en haut de l’échelle branlante et à l’intérieur (un petit pourboire est apprécié). Pour rejoindre la grotte, suivez la route asphaltée qui longe l’océan vers l’ouest (à l’opposé de l’embouchure de la rivière), dépassez le cimetière et suivez le panneau – la visite ne prend pas plus de 15 minutes. L’entrée est payante, mais la billetterie est parfois déserte.

Continuez sur quelques kilomètres vers l’ouest le long de la même route (4×4 uniquement) et passez devant plusieurs ranchs où paissent vaches et chevaux pour arriver à l’entrée est du Parque Nacional Cotubanamá. Peu de visiteurs arrivant par cet endroit, les formalités et les renseignements sont limités. Un chemin, facile à suivre, longe la côte sur plusieurs kilomètres et grimpe en pente douce jusqu’au sommet de promontoires accidentés, avec vue superbe sur l’océan. L’endroit se prête à l’observation des oiseaux, à condition d’arriver tôt.

À 2 km à l’est de la ville, de l’autre côté du Río Yuma, la Playa Blanca est une jolie plage quasi déserte, mais ne justifie pas le trajet compliqué pour s’y rendre. La solution la plus simple, et la plus coûteuse, consiste à louer un bateau à l’un des bateliers rassemblés à l’embouchure de la rivière, à l’est de Boca de Yuma. Vous pouvez aussi traverser la rivière en bateau et continuer à pied jusqu’à la plage, mais le chemin est difficile à trouver et à suivre, étant parsemé de rochers coupants.

  • Casa Ponce de León

    musée

    Juste à l’est de la nationale qui relie Higüey à Boca de Yuma, aux portes de la petite ville de San...

    Lire la suite
Paramètres des cookies