République Dominicaine : Avec des enfants

Visiter la République dominicaine en famille

Les hôtels-clubs sont un moyen pratique et abordable de voyager en famille, d’autant qu’ils résolvent facilement les sempiternelles questions concernant les repas et les activités.
Les familles qui voyagent par leurs propres moyens, n’on n’a pas à redouter les longs trajets en bus  du fait de la superficie restreinte du pays. Par ailleurs, les plages et activités de plein air ont de quoi contenter toute la famille. Se déplacer en ville peut toutefois se révéler éprouvant pour les parents, et épuisant pour les enfants. Vous trouverez maints conseils pour voyager au mieux avec ses enfants dans le guide Lonely Planet Voyager avec ses enfants.

Pratique

Les hôtels-clubs possèdent les équipements et services les mieux adaptés aux enfants, qu’il s’agisse des chaises hautes dans les restaurants, de la garde d’enfants et des activités. Ceci dit, tous ne s’adressent pas spécifiquement à une clientèle familiale (certains sont même réservés à la clientèle adulte). Les touristes qui voyagent en indépendant auront plus de mal à trouver des équipements et prestations spécialement conçus à l’intention des enfants.
Les sièges-auto sont denrée rare, même dans les voitures privées. Dans les taxis et les bus, ils sont carrément inexistants. Néanmoins, si vous venez avec le vôtre (prévoyez un modèle universel s’adaptant à divers types de véhicules), vous devriez pouvoir l’utiliser de temps à autre.
Allaiter en public n’est pas tabou, mais c’est une pratique fort peu courante, à proscrire dans les restaurants en tout cas. Les mères allaitantes prendront soin de trouver un endroit à l’écart (par exemple un banc dans un parc) et de couvrir leur nourrisson avec un châle. Les grandes épiceries vendent de la nourriture pour bébé et des couches de marque.

Saint-Domingue avec des enfants

Saint-Domingue n’est pas une ville particulièrement accueillante pour les enfants. En dehors de la Zona Colonial, elle est mal adaptée aux piétons et compte peu de plages ou de parcs. Le Parque Colón et le Parque Duarte dans la Zona Colonial sont plutôt des places d’apparat dotée de bancs et où l’on peut nourrir les pigeons. La Playa Guibia (angle Av. George Washington et Av. Maximo Gomez),sur le Malécon, possède un terrain de jeu et est appréciée des familles le week-end.
L’Adrian Tropical est une bonne adresse pour manger avec des petits qui sont remuants. Les hôtels avec piscine, notamment tous ceux qui longent le Malécon, vous permettront de vous détendre quelques heures entre deux visites.

Mis à jour le : 27 février 2018

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la République dominicaine