Panama : Femmes seules

Seules en voyage au Panamá

Les voyageuses estiment généralement que le Panamá est un pays sûr. Quelques hommes font des remarques, sifflent, klaxonnent ou dévisagent les femmes, même accompagnées. Faites comme les Panaméennes : tenez-vous à distance, ignorez leurs commentaires et regardez ailleurs.

Les Panaméennes portent au quotidien des décolletés et des vêtements près du corps, mais les voyageuses attireront moins l’attention dans une tenue plus sobre. Dans l’intérieur du pays, le code vestimentaire est plus formel − les jupes et les sandales sont la norme. Il est illégal de se promener poitrine nue, même dans les villes de plage – les hommes non plus ne peuvent pas se montrer torse nu en dehors de la plage.

Les voyageuses solitaires attireront davantage l’attention qu’à deux ou en groupe. Bien que les agressions et les viols d’étrangères soient rares, n’acceptez jamais de boisson de la part d’un inconnu dans un bar, et évitez de marcher seule dans des lieux isolés ou de faire de l’auto-stop.

Dans les bus longue distance, asseyez-vous près d’une femme ou d’une famille si vous craignez qu’on vous aborde. Choisissez bien votre taxi : s’il est vrai que les taxis collectifs (partagés avec des inconnus) sont répandus, vous pouvez éviter ceux qui comptent plus d’un homme à bord. Si le chauffeur se met en quête d’un client supplémentaire, vous pouvez proposer de payer plus cher pour pouvoir voyager seule.
 
 

Mis à jour le : 12 septembre 2019

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Panama

Paramètres des cookies