Costa Rica : Fêtes et festivals

L'agenda du Costa Rica

 
Le pays se met tout entier en sommeil durant la semaine pascale et San José somnole entre Noël et le jour de l'An. Plusieurs villes célèbrent leurs propres fêtes : celle de San José (le jour de la Saint-Joseph) a lieu le 19 mars. Le 2 août, on fête la Virgen de los Ángeles, la sainte patronne du Costa Rica. La fête de Juan Santamaria, le héros national qui contribua à repousser William Walker en 1856, est célébrée le 11 avril. Comme partout en Amérique latine, les festivités du Día de la Raza se déroulent le 12 octobre.
 

1er janvier Nouvel An
mars/avril Semana Santa
11 avril Santamaria
1er mai Fête du travail
15 août Día de la Madre
15 septembre Fête de l'indépendance
12 octobre Día de la Raza
25 décembre Noël

 

Janvier

Le mois de janvier, avec son climat sec en journée et de rares averses l’après-midi, est un mois très agréable. Chaque début d’année est marqué par l’afflux de touristes costaricains et nord-américains qui se pressent dans les stations balnéaires pour fêter le Nouvel An. 
 
Fiesta de la Santa Cruz
Organisée à Santa Cruz la 2e semaine de janvier, cette fête met à l’honneur le rodéo et la corrida. C’est aussi l’occasion d’assister à une procession religieuse, à des concerts, des danses et à un concours de beauté.
 
Jungle Jam
Plus grande manifestation musicale de Jacó, le Jungle Jam s’installe à la mi-janvier, plusieurs jours durant, dans les salles de la ville. Sa scène principale est quant à elle aménagée en périphérie, dans la luxuriante forêt tropicale.
 
Las Fiestas de Palmares
Dix jours de carnaval, avec spectacles équestres, course de taureaux et autres festivités égaient, la seconde moitié du mois, la petite ville de Palmares (www.fiestaspalmares.com).

Février

 
Février est le mois idéal : temps splendide et pas d’augmentations des prix liées aux vacances. Le ciel de la péninsule de Nicoya est particulièrement limpide, et c’est le moment-clé de la saison de ponte des tortues.
 
Best Fest
Ce nouveau festival de musique met à l’honneur les jeunes talents prometteurs du Costa Rica, mais aussi venus d’autres pays d’Amérique latine ou du Nord. Le Best Fest s’invite à Uvita début février (www.thebestfestival.com).
 
Envision Festival
Organisé à Uvita fin février, ce festival tendance new age réunit danseurs de feu et artistes de tous horizons, et propose aussi des ateliers de yoga, de musique et de spiritualité (www.envisionfestival.com).
 
Fiesta Cívica de Liberia
Un concours de beauté et une ambiance de carnaval animent Liberia 
à la fin février.

Mars

 
Le temps reste au beau au début du mois, mais les prix grimpent dès la fin mars, qui correspond à l’époque de la Semana Santa (Semaine sainte), qui précède Pâques, et aux vacances de printemps en Amérique du Nord.
 
Día del Boyero
Défilé bigarré à Escazú, donné, le 2e dimanche de mars, en l’honneur des conducteurs de chars à bœufs, avec bénédiction d’animaux.
 
Feria de la Mascarada
Durant cette fête, les participants arborent d’immenses masques colorés (dont certains pèsent jusqu’à 20 kg). Ils se rassemblent pour danser et défiler autour de la grand-place de Barva, généralement la dernière semaine de mars.
 
Festival Imperial
Quelque 30 000 fans de musique se pressent dans La Guácima, salle en plein air d’Alajuela, à l’occasion du plus important festival rock du pays. Parmi les artistes qui s’y sont récemment produits, citons TV On The Radio, Skrillex, Björk, LMFAO et The Flaming Lips. Dates de programmation approximatives, environ tous les deux ans en mars ou avril.

Avril

 
Les plages sont alors bondées et les tarifs grimpent en flèche. Il fait très chaud et très sec à Nicoya et dans le Guanacaste, et les précipitations sont rares.
 
Día de Juan Santamaría
À travers des défilés, concerts et danses, cette fête célèbre, une semaine durant, le héros national du Costa Rica, mort au combat contre les troupes du colon américain William Walker en 1856. Les réjouissances les plus endiablées ont lieu le 11 avril à Alajuela, ville natale de Juan Santamaría.
 
Festival Internacional de las Artes (FIA)
Le festival international des arts (www.festivaldelasartes.go.cr ou page Facebook) investit les salles de tout San José durant la première moitié du mois d’avril. Manifestation pluridisciplinaire, il est organisé chaque année depuis 1989.

Mai

 
L’humidité gagne tout le pays. C’est le début de la basse saison, avec des prix en baisse. Les tarifs avantageux et le temps, assez beau, font du mois de mai une période excellente pour les voyageurs à petit budget.
 
Fête de San Isidro Labrador
Occasion rêvée de goûter à l’abondance de produits du terroir de la région, cette foire agricole (partout au Costa Rica, mais plus particulièrement dans tous les bourgs et villes portant le nom de San Isidro) est l’une des plus importantes du pays. Elle a lieu le 15 mai.

Juin

 
La côte pacifique est certes très arrosée au mois de juin, mais les rouleaux de l’océan sont plus gros. Avec le début de la “saison verte”, les bonnes affaires hôtelières ne manquent pas.
 
Día de San Pedro y San Pablo
Célébrations accompagnées de processions religieuses dans les villages éponymes, organisées le 29 juin.

Juillet

 
Juillet est un mois très humide, surtout sur la côte caraïbe. Il y a tout de même de temps à autre une courte période sèche que les Ticos appellent veranillo (été). Il pleut souvent, mais surtout 
en fin de journée.
 
Fiesta de la Virgen del Mar
Régates et parades de bateaux à Puntarenas et Playa del Coco. La manifestation a lieu le samedi le plus proche du 16 juillet.
 
Día de Guanacaste
Célébration de l’annexion du Guanacaste, repris au Nicaragua. Un rodéo a lieu à Santa Cruz le 25 juillet.

Août

 
Même si l’on est au milieu de la saison des pluies, les matinées sont belles et ensoleillées. Les voyageurs que la pluie n’effraie pas bénéficieront de tarifs très avantageux dans les hôtels et sur les séjours tout compris. C’est aussi le mois idéal pour les surfeurs, car la pluie alimente la houle et les vagues.
 
La Virgen de los Ángeles
La sainte patronne est fêtée le 2 août, à la faveur d’une importante procession religieuse qui part de San José et rejoint Cartago.

Septembre

 
La Península de Osa est trempée en septembre. C’est le cœur de la saison des pluies, que les Ticos appellent temporales del Pacífico, et la période la plus économique de l’année pour découvrir la côte pacifique.
 
Fête de l’Indépendance
Des manifestations sont organisées aux quatre coins du pays pour fêter comme il se doit son indépendance. La plus importante, une course de relais, voit passer la “flamme de la liberté” du Guatemala au Costa Rica. Celle-ci arrive à Cartago le soir du 14, et le pays tout entier entonne alors l’hymne national.

Octobre

 
L’un des mois les plus arrosés au Costa Rica et beaucoup de routes sont impraticables avec la crue des rivières. Nombre de lodges et de tour-opérateurs ferment leurs portes.
 
Día de la Raza
Le débarquement de Christophe Colomb sur l’Isla Uvita se fêtait traditionnellement par un petit carnaval des défilés, des concerts et des danses le 12 octobre à Puerto Limón. 

Novembre

Le temps reste incertain. Le ciel consent à s’éclaircir à la fin du mois. L’accès au parc national du Corcovado est rendu difficile par plusieurs mois de pluies ininterrompues. Toutefois, le ciel consent à s’éclaircir à la fin du mois.
 
Día de los Muertos
Le 2 novembre, on se rend en famille sur les tombes des défunts, auxquels on rend également hommage par des processions religieuses.
 

Décembre

Si le début du mois est une période très agréable pour visiter le Costa Rica – le ciel est dégagé et les sites d’intérêt sont assez peu fréquentés –, le rythme s’accélère à l’approche de Noël, une période où il est impératif de réserver tôt.
 
Las Fiestas de Zapote
Si vous vous trouvez dans le secteur de San José entre Noël et le Nouvel An, ne manquez pas ces festivités qui célèbrent, une semaine durant, le folklore costaricain (rodéos, sabaneros, parades, stands de bocas et boissons). Chaque année, des milliers de Ticos se rassemblent pour l’occasion dans l’arène du faubourg de Zapote.
 
Fiesta de los Diablitos
Les hommes arborent des masques en bois sculpté à l’effigie du diable 
et revêtent des sacs en toile de jute. Après être passés de maison en maison pour se faire offrir à boire, ils rejouent la bataille entre les Indiens et les Espagnols... qui terminent cette fois vaincus. Cette fête se déroule à Boruca du 30 décembre au 2 janvier, et à Curré du 5 au 8 février.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Costa Rica