Vancouver

Transport Vancouver

Comment s'y rendre

Se rendre à Vancouver par avion

Depuis la France

Air Franceet Air Transatdesservent Vancouver en vol direct (environ 9 heures 50 de vol). Air Canadaet Air Transat, entre autres, relient Paris et d’autres villes françaises (Nantes, Marseille, Toulouse, Lyon, etc.) à Vancouver, avec escale. Comptez au minimum 650 euros en basse saison à destination de Vancouver (avec au moins une escale). En partant de Paris, il est parfois avantageux d’atterrir à Montréal (aller-retour à partir de 450 euros, en basse saison), puis de prendre une correspondance pour Vancouver.

Depuis la Belgique

Il n’existe pas de vol direct entre Bruxelles et Vancouver. Le prix des billets d’avion, avec au moins 1 escale, est d’environ 700 euros, en période creuse.Brussels Airlines, Air Canada, KLMet la compagnie canadienne low cost WestJetassurent des vols avec escales entre Bruxelles et Vancouver.

Depuis la Suisse

Swiss Airlineset Air Canadadesservent Vancouver en vol direct au départ de Zurich, en haute saison (environ 10 heures 30 de vol). Plusieurs autres compagnies aériennes (Air France, KLM, etc.) relient Genève à Vancouver, avec une escale). Les tarifs des vols débutent à près de 1 000 FS.

Depuis les États-Unis

Les avions relient en permanence, ou presque, le Canada et les États-Unis. Air Canadaet sa filiale Jazz ‒ gérée par Air Canada – desservent Vancouver depuis les grandes villes américaines. Alaska Airlinespropose des vols économiques vers Vancouver, la plupart au départ de Seattle.Les voyageurs à petit budget peuvent se renseigner auprès de la compagnie low cost WestJet, qui dessert Vancouver depuis plusieurs villes de Floride et de Californie. Air Transat rallie Vancouver au départ d’Orlando et de Fort Lauderdale.Depuis Seattle, on peut rallier Vancouver... en hydravion ! La compagnie HarbourAireffectue des vols en hydravion (55 min) entre Seattle et Vancouver (aller simple à partir de 209 $US). Kenmore Air propose également un trajet Seattle-Vancouver en hydravion (aller simple à partir de 159 $US).

Se rendre à Vancouver par train ou par bus

La gare centrale de Vancouver, Pacific Central Station (1150 Station St ; bMain StScience World), est le principal point d’arrivée des bus Greyhound qui traversent le Canada et se rendent aux États-Unis, et des trains longue distance, en provenance du Canada avec VIA Rail (www.viarail.com), ou de Seattle (juste au sud de la frontière) et d’autres villes américaines avec Amtrak.En bus, la navette Quick Shuttleassure des liaisons entre Vancouver et Seattle en 4 heures 30 (4/ jour, aller 43 $). Des bus Greyhoundrelient également Vancouver à Seattle en environ 4 heures (3-5/jour, aller à partir de 22 $). Autre compagnie traversant la frontière, Bolt Buspratique des tarifs économiques.Le train Cascades d’Amtrakrelie Vancouver, depuis la Pacific Central Station, à la gare de Seattle en 4 heures (à partir de 34 $, 2/jour). Vancouver n’est qu’à 2 heures 30 en voiture (230 km) de Seattle, aux États-Unis. Au moment de la rédaction de ce guide, il n’était pas nécessaire de se procurer l’ESTA pour entrer aux États-Unis via un poste-frontière terrestre (à la frontière Canada-États-Unis). Tous les visiteurs étrangers (à l’exception des Canadiens) sont soumis à un droit d’entrée de 6 $US à ces frontières terrestres.

Se rendre à Vancouver par bateau

Il n’y a pas de ferries directs entre Vancouver et les États-Unis. Il esttoutefois possible de rejoindre Seattle depuis l’île de Vancouver avec le ferry Victoria Clipper en 2 heures 45 (adulte/ enfant 109/54 $, 1 à 2/jour).

Rejoindre le centre-ville

Depuis l’aéroport international de Vancouver

Situé à Richmond, 13 km au sud de Vancouver, l’aéroport international de Vancouver (YVR) est le deuxième plus fréquenté au Canada. Les deux terminaux principaux (international et national) sont reliés par un court passage couvert. Beaucoup plus petit, le terminal sud est quant à lui relié à l’aéroport principal par des navettes gratuites. Il est utilisé par les hydravions, les hélicoptères et les petits appareils desservant des localités isolées en Colombie-Britannique et au-delà.La Canada Line du SkyTrain relie l’aéroport au centre de Vancouver en 25 minutes. Le trajet coûte de 8 à 10,75 $. En taxi, la course coûte généralement de 35 à 45 $, plus le pourboire (15%) pour rallier le centre-ville, à environ 30 minutes. Agences de location de voiture à l’intérieur de l’aéroport.

Depuis la gare

La Pacific Central Station (1150 Station St, Chinatown ; bMain StScience World) est la principale gare d’arrivée des bus et des trains longue distance. La station de SkyTrain Main St-Science World se trouve juste en face de la gare et permet de se rendre facilement en centre-ville. Des guichets de location de voitures sont installés dans la gare et des taxis attendent à l’extérieur.

En ferry

Les ferries BC Ferries rallient Tsawwassen, à 1 heure au sud de Vancouver, et Horseshoe Bay (West Vancouver), à 30 minutes du centre-ville.

Comment circuler

Se déplacer en bus

Le réseau de bus Translinkest dense. Tous les véhicules sont équipés de porte-vélos et sont accessibles en fauteuil roulant.Prévoyez le montant exact pour acheter votre billet aux distributeurs automatiques, qui ne rendent pas la monnaie. Les tickets sont valables pour 1 heure 30 (avec correspondance).Le réseau de Vancouver couvre trois zones tarifaires, mais le prix ne change pas. Les bus commencent à circuler tôt le matin et s’arrêtent après minuit dans le centre. Des bus de nuit circulent à partir de 2h. Consultez les pancartes de NightBus aux arrêts concernés.

Se déplacer avec le SkyTrain

Le réseau de trains rapides (principalement aérien) SkyTrain de TransLink, est un excellent moyen de se déplacer dans la région,surtout hors du centreville.Achetez des tickets Compass du SkyTrain aux distributeurs des stations (ils rendent la monnaie et acceptent les cartes bancaires) avant de monter.La Canada Line dessert Richmond et l’aéroport.L’Expo Line circule entre le centre-ville et les villes de Surrey et Burnaby.La Millennium Line relie la station VCC-Clark aux villes de Burnaby, Coquitlam et Port Moody.

Se déplacer avec le SeaBus

La célèbre navette maritime SeaBus (tarifs normaux) met 15 minutes pour traverser le bras de mer du Burrard Inlet, reliant Waterfront Station en centre-ville, au Lonsdale Quay de North Vancouver. Depuis Lonsdale, des bus desservent North Vancouver et West Vancouver (vous pourrez y prendre le bus n°236 pour le pont suspendu de Capilano). Les ferries SeaBus partent de Waterfront Station entre 6h16 et 1h22, du lundi au samedi (de 8h16 à 23h16 le dimanche). Les billets doivent être achetés au distributeur automatique avant d’embarquer.

Se déplacer en Miniferry

Il y a deux agences de miniferry en ville. Pour les deux, un trajet simple coûte au moins 3,50 $.

  • Aquabus FerriesLes bateaux circulent entre le bas de Hornby St et l’île Granville. La compagnie dessert aussi d’autres points le long du frontde mer de False Creek, jusqu’au Science World.
  • False Creek Ferries Rallie l’île Granville depuis Sunset Beach et effectue le même itiénraire que son concurrent, avec des ports supplémentaires le long de False Creek.

Se déplacer en taxi

Lors de la rédaction de ce guide, Vancouver était sur le point d’autoriser les VTC Uber et Lyft. Pour l’heure, essayez ces compagnies de taxis :

Se déplacer en vélo

Vancouver est une ville agréable à visiter à vélo, avec 300 km de pistes cyclables. Vous pouvez transporter gratuitement votre vélo dans les bus et sur les réseaux SkyTrain et SeaBus. Le port du casque est obligatoire. Vous pouvez utiliser le système de vélos en libre-service Mobi. Téléchargez le plan des pistes cyclables sur le site de TransLinkou préparez vos itinéraires grâce au site Bike Route Planner

Se déplacer en voiture et moto

Une voiture n’est pas nécessaire pour visiter Vancouver. Pour visiter les montagnes et les autres localités de la région, un véhicule vous facilitera la vie : plus on s’éloigne du centre-ville, plus les moyens de transport se raréfient. Le parking se paie au prix fort dans le centreville de Vancouver : certaines petites rues résidentielles sont gratuites, mais la plupart nécessitent un permis, et les agents de surveillance sont très actifs. Pour une carte interactive des emplacements de parking, rendez-vous sur EasyPark.

Voir aussi

Le catalogue des éditions Lonely Planet

L’évasion commence ici, découvrez nos guides et livres de voyage.

Nos partenaires

#ExperienceLonely