Parc Jean-Drapeau

Espace vert de 268 hectares s’étendant sur les îles Sainte-Hélène et Notre-Dame, le parc Jean-Drapeau trône au milieu du Saint-Laurent. Par beau temps, cyclistes, joggeurs et adeptes du roller parcourent le parc en long et en large. D’autres optent pour une paisible promenade dans la roseraie et le long des petits canaux pour jouir de la vue splendide sur Montréal et le fleuve en toile de fond.
© Pascal Dumont

L’essentiel en un jour

M Le parc Jean-Drapeau est tranquille au petit matin, ce qui le rend propice à la promenade contemplative au milieu des installations restantes de l’Expo 67, en passant par le parterre de l’île Sainte-Hélène jusqu’au belvédère, là où se trouve la sculpture L’Homme. Marchez ensuite vers la Biosphère ; même sans visiter son musée, la structure impressionne. Rendez-vous ensuite au musée Stewart jusqu’au déjeuner. Vous aurez pris soin d’apporter un pique-nique.
R Selon vos envies, vous passerez l’après-midi au parc d’attractions La Ronde ou vous louerez un vélo pour faire le tour du circuit Gilles-Villeneuve. Le jardin des Floralies est un endroit de choix pour flâner, mais s’il fait très chaud, vous pourrez vous détendre à la plage des îles.
N Ouvert 24h/24, le Casino de Montréal abrite quatre restaurants, assez chers, et deux bars. Mieux vaut se rabattre sur les adresses du Vieux-Montréal ou du centre-ville.

À ne pas manquer

Expo 67 - Terre des Hommes

Des quelque 75 pavillons originaux de l’Expo 67, seuls une quinzaine subsistent, le plus impressionnant étant sans nul doute la Biosphère, ancien pavillon des États-Unis dessiné par l’architecte Buckminster Fuller. Le pavillon de la France abrite désormais le casino de Montréal. On y voit aussi les pavillons du Canada, de la Tunisie et de la Jamaïque, ainsi que des vestiges du pavillon de la Corée et de la place des Nations.

Jardin des Floralies

Sur l’île Notre-Dame, ce jardin de 25 ha compte quelque 5 000 rosiers et 100 000 fleurs annuelles. Il accueille de nombreuses œuvres rescapées de l’Expo 67, dont un totem Kwakiutl (un peuple amérindien), une fontaine Wallace et un moulage grandeur nature d’une tête de Moai (île de Pâques).

Circuit Gilles-Villeneuve

Gilles Villeneuve, le père de Jacques Villeneuve, remporta l’épreuve inaugurale de 1978 du Grand Prix du Canada sur ce circuit, rebaptisé à son nom à son décès en 1982. Lorsqu’il n’est pas utilisé pour la Formule 1 ou les séries Nascar, les rollers et les vélos investissent le site (pour la location, voir p. 125). (Île Notre-Dame ; tlj 6h-22h ; 767)

L’Homme

La plus emblématique des sculptures du parc fut réalisée par Alexander Calder pour l’Expo 67. Rappelant le style des fameux mobiles de l’artiste, elle fait face au fleuve sur le belvédère de la rive nord de l’île. C’est à cet endroit qu’a lieu chaque dimanche d’été le Piknic Electronik.
Mis à jour le : 26 janvier 2017

À voir à faire à Montréal

Parc Jean-Drapeau

  • Biosphère

    La structure en forme de sphère composée de triangles métalliques soudés était recouverte d’un...

    Lire la suite
  • Musée Stewart

    Hébergées dans un ancien fort britannique, les collections de ce musée historique embrassent...

    Lire la suite

Parc Jean-Drapeau Sortir

  • Casino de Montréal

    casino

    Le casino de Montréal a élu domicile en 1993 dans l’ancien pavillon français de l’Exposition...

    Lire la suite
  • Piknic Electronik

    La popularité de cette discothèque en plein air ne se dément pas. Les DJ passent de la musique...

    Lire la suite

Parc Jean-Drapeau Sports et activités

  • La Ronde

    parc d’attractions

    Le plus grand parc d’attractions du Québec possède des manèges impressionnants comme le Monstre...

    Lire la suite
  • Écorécréo

    location d’équipement

    Près du pont des îles, cette entreprise assure depuis peu la location de vélos (10 $/heure) et de...

    Lire la suite
  • Plage des Îles

    baignade

    Les beaux jours d’été, cette plage de sable artificielle au bord du lac des Régates peut accueillir...

    Lire la suite