Rio de Janeiro : Les Incontournables

Le meilleur de Rio

A voir, à faire à Rio : le top des sites à visiter, les plus beaux musées, monuments, plages... toute l'info pour ne rien manquer pendant son voyage à Rio.

Le carnaval

 Faites le plein de sommeil avant de monter dans l’avion car, une fois à terre, les festivités ne s’arrêtent plus jusqu’au mercredi des Cendres. Avec près de 500 fêtes de rue, vous n’aurez que l’embarras du choix. Pour vivre pleinement l’expérience, inscrivez-vous dans une école de samba et défilez au milieu des fanfares de percussions et des dragons mécaniques crachant de la fumée sous les hourras des milliers de spectateurs du Sambódromo. Vous pouvez aussi vous confectionner un déguisement et participer à l’un des nombreux bals costumés organisés dans la ville. Les préparatifs commencent plusieurs semaines à l’avance.

La plage d’Ipanema

Ce front de mer enchanteur attire des Cariocas de tous horizons. Chaque section (posto) accueille une foule différente – surfeurs, joueurs de volley-ball, promeneurs bohèmes, amateurs de musculation... La plus célèbre est le Posto 9, où batifole la jeunesse dorée d’Ipanema. Les activités y consistent essentiellement à regarder les gens, marcher au bord de l’eau et contempler le coucher du soleil – le meilleur endroit pour le faire est Arpoador, à l’extrémité est d’Ipanema. Vous pouvez aussi manger et boire sur le sable : des vendeurs ambulants vous apporteront les vivres et des barracas (stands de plage) vous fourniront chaises longues, parasols et caipirinhas. Il suffit de venir et ils viendront à vous.

La plage de Copacabana

L’expérience de Copacabana peut revêtir de multiples formes : se lever tôt pour aller courir sur le sable, jouer dans les vagues par une après-midi ensoleillée ou passer la soirée à boire des cocktails accompagnés d’amuse-gueule dans un kiosque en bord de plage. Dans tous les cas, vous serez immanquablement séduit par le cadre : un large croissant de sable de 4 km entouré par les monts verdoyants de Rio. Pour en profiter encore plus, prenez de la hauteur – la vue est imprenable depuis les forts et les terrasses de bars sur des toits d’immeubles qui bordent chaque extrémité de la plage.

La vie nocturne à Lapa

 L’Arcos de Lapa (arches de Lapa) forme la porte d’entrée du quartier de Rio le plus animé la nuit. Passez le portique de 64 m de haut et déambulez avec la foule dans les rues bordées de bars, où les façades du XIXe siècle laissent entendre des rythmes endiablés. Grâce aux vendeurs de bière et de caipirinha installés sur les trottoirs et aux concerts improvisés, les boissons et la musique ne manquent pas, mais c’est en entrant dans un dancing à l’ancienne que vous verrez tout le dynamisme de la ville. Attrapez la main d’un(e) partenaire, rejoignez la piste de danse et laissez-vous entraîner par les rythmes de la samba – l’une des musiques les plus enivrantes au monde – jouée par le groupe sur scène.

Le Pain de Sucre (Pão de Açúcar)

On conseille souvent de venir juste avant le coucher du soleil pour profiter de la meilleure vue depuis cette improbable friandise rocheuse. En réalité, quel que soit le moment où vous y monterez, vous ne regarderez ensuite plus jamais Rio (ni votre ville bien terne en comparaison) de la même manière. Le paysage est constitué de vertes collines onduleuses et de plages dorées baignées d’eaux azur, que soulignent des rangées de gratte-ciels. L’ascension par un téléphérique rapide tout en verre est une attraction à elle seule. Les plus intrépides peuvent gagner le sommet à pied.

Le Christ rédempteur

Perché à 710 m sur le Corcovado, ce sauveur aux bras ouverts veille paisiblement sur Rio depuis 1931. La statue est une œuvre d’art remarquable, mais la plupart des visiteurs ne montent pas ici pour admirer son style Art déco. Ils viennent pour le fascinant panorama, alliant forêt tropicale, plages, îles, océan, baie et monts verdoyants, qui entoure cette surprenante métropole. Il existe plusieurs moyens d’atteindre le sommet. Le train à crémaillère qui grimpe presque à la verticale en traversant une épaisse forêt promet une ascension mémorable.

Santa Teresa

Surplombant le centre-ville de Rio, le quartier de Santa Teresa, où les habitants vivent dans des maisons et non des tours, a des airs de village. Ses hôtels particuliers vieillissants du XIXe siècle et son ambiance bohème contrastent vivement avec l’image balnéaire plus connue de la ville. Vous y trouverez des bars rétro, des B&B à l’esprit artistique et des jardins luxuriants où il n’est pas rare de voir traîner des ouistitis, ainsi qu’une vue magique sur Rio et la baie. Seul inconvénient : la vétusté des lieux, mais les riverains et les expatriés qui s’y sont installés ne changeraient leur aspect pour rien au monde. Bar do Gomes.

Le stade de football Maracanã

Récemment rénové pour 800 millions de reais en vue de la Coupe du monde 2014 et des Jeux olympiques d’été 2016, Maracanã est un lieu sacré pour les Brésiliens. Il a vu le triomphe (le 1 000e but de Pelé) et la catastrophe (la défaite contre l’Uruguay lors de la finale de la Coupe du monde 1950). Les matchs y sont absolument spectaculaires : des dizaines de milliers de supporters en liesse poussent en chœur une acclamation tonitruante lorsque l’équipe locale (Rio en compte quatre) marque un but. Que vous aimiez ou non le football, ne manquez pas l’occasion d’assister à une rencontre dans cette arène historique.

La Floresta da Tijuca

Si New York a Central Park, Rio a la Floresta da Tijuca, une vaste étendue de forêt tropicale dotée de sentiers de randonnée, de cascades rafraîchissantes et d’une végétation abondante qui font ressembler les autres parcs à des terrains de jeux. Vous pourrez y faire de nombreuses promenades agréables, ainsi que de l’escalade sur des pitons rocheux de 900 m de haut, où une vue splendide vous attend. Si vous préférez être dans les airs que sur terre, partez en deltaplane de la Pedra Bonita jusqu’au cœur de Tijuca pour une vue magnifique (bien que terrifiante) sur le jardin extraordinairement vert de Rio.

La Lagoa Rodrigo de Freitas

Quand on entend les mots “Rio de Janeiro”, on ne pense pas tout de suite à une lagune, mais ce plan d’eau pittoresque joue un rôle essentiel dans le psychisme de la ville. Le jour, les Cariocas font du vélo, du jogging et des promenades sur le chemin de 7 km qui l’entoure. À la nuit tombée, une foule différente vient dîner et boire des verres dans les kiosques en plein air installés sur ses rives. En décembre, la Lagoa accueille un immense arbre de Noël flottant dont les lumières scintillantes et le spectacle nocturne émerveillent petits et grands.

 

Mis à jour le : 19 juillet 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.
 

Paramètres des cookies