Bolivie

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Bolivie
  4. Les Incontournables

Bolivie : Les Incontournables

Le meilleur de la Bolivie

Curiosités à voir en Bolivie : sites naturels, parcs nationaux, expériences incontournables, villes et villages...

Salar de Uyuni

Qui eût dit qu’il ferait bon avoir si froid ? Un circuit de trois ou quatre jours dans le plus vaste désert de sel au monde vous laissera peut-être fourbu, mais pourrait bien être l’expérience emblématique de votre aventure bolivienne. L’immensité, l’austérité et la perfection cristalline du désert de sel vous inspireront. L’exploration matinale des jardins de cactus, des champs de geysers et des sources chaudes, mais aussi les liens noués lors des trois jours de route avec vos compagnons d’aventure vous laisseront des souvenirs impérissables.

Parque Nacional Madidi

Sur le plan de la biodiversité, c’est sans doute l’une des zones les plus riches de la planète. Des montagnes andines aux forêts fumantes des plaines, le Parque Nacional Madidi (p. 311) abrite une incroyable diversité d’habitats naturels. Plongez dans cet univers luxuriant, dans le cadre de randonnées guidées dans les forêts humides et d’excursions en bateau, puis passez la nuit dans l’un des écolodges tenus par la communauté. À la beauté du cadre s’ajoute une bande-son composée des chants d’oiseaux à l’aube, du vrombissement des insectes, des cris des singes hurleurs et du coassement des grenouilles.

Randonnée dans la Cordillera Real

Marchez sur les traces de l’Inca, des Andes au bassin amazonien, à même des sentiers qui serpentent sous le ciel dans les étendues sauvages de la Cordillera Real. De ces randonnées de 4 à 14 jours vous ne regretterez pas un pas, pas une goutte de sueur, pas une ampoule. Vous dînerez chez des familles indiennes, vous reposerez près de chutes d’eau et entrerez en profonde communion avec Pachamama (la Terre-Mère) au cœur de son grand royaume naturel. 

Isla del Sol, lac Titicaca

Posée sur le vaste lac Titicaca, l’Isla del Sol est considérée comme le berceau de la civilisation andine. On y passe facilement quatre jours à arpenter d’anciens sentiers incas pour rejoindre de petits sites archéologiques, des baies reculées et des communautés indiennes. En fin de journée, admirez le coucher du soleil une cerveza (bière) à la main depuis un lodge juché sur une crête. Le lac dégage en lui-même un magnétisme, une puissance et une énergie uniques au monde – d’aucuns prétendent même que l’Atlantide y est engloutie !

Les marchés de La Paz 

Véritables moteurs de toute une nation, les marchés de La Paz sont si échevelés, désorganisés, colorés, déments et extraordinaires que vous consacrerez sans doute plusieurs après-midi à déambuler d’un stand à l’autre. Il y a les secteurs de l’alimentation et de la sorcellerie, ceux où l’on peut racheter son appareil photo volé, ceux de la plomberie et du polystyrène sous toutes ses formes, et puis il y a les secteurs où les montagnes de fruits, de fleurs et de poissons odorants vous conduiront à l’overdose de parfums.

Sucre

Étincelante sous le soleil andin, la ville blanche de Sucre, berceau de la nation, est un incontournable de la Bolivie. Dans ce mélange éclectique d’ancien et de nouveau, vous admirerez des édifices historiques et des musées le jour et découvrirez le soir l’animation nocturne qui fait aussi sa réputation. Quiconque visite Sucre succombe fatalement à son charme. 

Samaipata

Bien qu’elle soit de mieux en mieux positionnée sur les itinéraires touristiques, Samaipata la cosmopolite a su conserver ses airs de village de montagne tranquille. Ce ne sont pas la qualité de ses hébergements ni ses grands restaurants qui attirent les visiteurs mais les vestiges mystiques d’El Fuerte, tout proches, et les intéressantes possibilités d’excursions à la journée dans les beautés naturelles qui l’environnent. Au final, les voyageurs restent souvent plus longtemps que prévu. 

Tupiza

Le paysage de canyons des environs de Tupiza, que l’on croirait tout droit sorti du Far West, est extraordinaire au coucher du soleil (à cheval, à VTT, à pied ou en 4x4). De la ville, vous pourrez randonner dans de merveilleux déserts et des canyons polychromes, visiter des villages de mineurs et découvrir notamment la ville où Butch Cassidy et le Kid trouvèrent la mort. Le climat et l’atmosphère poétique de Tupiza en font une retraite agréable après avoir subi les rigueurs des hauts plateaux.

Une dégustation de vins près de Tarija

Sans posséder la puissance évocatrice ni le prestige d’autres ruines d’Amérique latine, comme Machu Picchu ou Tikal, ce site préinca n’en demeure pas moins passionnant les amateurs d’histoire. Une grande cérémonie a lieu à chaque solstice, et le musée du site offre un aperçu très intéressant de ce qu’était la vie dans ce centre religieux. Facile à visiter dans la journée depuis La Paz, Tiwanaku est un bon point de départ pour une odyssée andine.

Tiwanaku

Sans posséder la puissance évocatrice ni le prestige d’autres ruines d’Amérique latine, comme Machu Picchu ou Tikal, ce site préinca n’en demeure pas moins passionnant les amateurs d’histoire. Une grande cérémonie a lieu à chaque solstice, et le musée du site offre un aperçu très intéressant de ce qu’était la vie dans ce centre religieux. Facile à visiter dans la journée depuis La Paz, Tiwanaku est un bon point de départ pour une odyssée andine.

Potosí

Réputée la plus haute ville du monde, la vaste Potosí reposait autrefois sur un sol truffé d’argent qui remplit les caisses de l’Espagne pour plusieurs siècles. Si le déclin économique a frappé la ville depuis longtemps, les bâtiments coloniaux aux briques craquelées et les églises remarquablement préservées témoignent de sa prospérité passée. La Casa de la Moneda, l’hôtel national des Monnaies, est aujourd’hui un musée, le plus célèbre de Potosí. Il propose une passionnante plongée dans la splendeur et la décadence d’une ville qui disait faire l’“envie des rois”.

Circuit des missions jésuites

Si le circuit des missions est éprouvant, les reconstructions d’églises jésuites superbement décorées qui ornent les villages visités vous récompenseront largement de vos efforts. Restaurées avec amour par des artisans et des historiens pour donner un aperçu de leur splendeur d’autrefois, les églises de ce circuit témoignent du travail des missionnaires qui, contre toute attente, parvinrent à fonder des communautés dans la région reculée de Chiquitania, avant d’être chassés des colonies espagnoles en 1767. Mission San Javier. 

Mis à jour le : 19 septembre 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.
 

Paramètres des cookies